-- -- -- / -- -- --
Monde

Al Houthi : Les agresseurs du Yémen payeront le prix

Al Houthi : Les agresseurs du Yémen payeront le prix

Le chef du mouvement Houthi Ansarullah, Abdel Malek al-Houthi a dénoncé jeudi l’intervention « injustifiée » de l’Arabie saoudite et des Etats-Unis contre le peuple du Yémen. Cette « agression criminelle est totalement injustifiée » et les Yéménites « ne vont pas rester sans réagir », a déclaré lors d’un discours télévisé le chef des Houthis, qualifiant l’Arabie saoudite de « voisin diabolique ».

Le chef Houthi a mis en garde l’Arabie-saoudite et derrière elle, les puissances arabes et occidentales : « si vous ne mettez pas un terme à votre agression, toutes les options sont ouvertes. Et par agression, vos raids et votre embargo que vous avez annoncé hier.

Et donc, je vous conseille de mettre un terme à votre agression et d’arrêter ce que vous avez commencé et si vous voulez nous ouvrirons des dossiers, nous sommes prêts. Mais, ne pensez jamais que c’est facile d’agresser le Yémen, car ce pays sera votre tombeau ». Et de poursuivre : « quel que soit votre agression, votre force militaire ou le soutien que vous avez des USA, vous êtes dans la position du faible et de l’impuissance.

Et le pire, vous venez dans la nuit bombarder les maisons des civils comme des traitres.. N’avez-vous aucune fierté ? Aucune morale ? Vous vous êtes embourbés dans un cycle infernal, êtes-vous atteint d’Alzheimer ? Vous êtes dans le mal et dans le tort ». S’adressant au régime saoudien et à ses alliés arabes, Sayyed Houthi a affirmé : « Ils pensent que le peuple yéménite restera les bras croisés, ils se trompent. Ils pensent qu’ils peuvent humilier et affamer et occuper 24 millions de yéménites.. Ils se leurrent.

Car cette bêtise que vous avez commise, vous coutera très cher, sachez que le peuple yéménite n’est pas un passage facile ni une bouchée facile à avaler. Notre peuple ripostera soyez en certains, en comptant sur Dieu le Tout Puissant… Le peuple yéménite a été humilié, provoqué, et il se défendra et ne se pliera point ni ne se soumettra point.. ».

Sayyed Houthi a annoncé les mesures que son mouvement compte adopter : « Deux fronts seront formés : un front interne composé de six fronts et un front e : xterne composé des forces armées yéménites pour empêcher toute invasion étrangère. Le front interne sera d’ordre sécuritaire avec pour mission de poursuivre tous les criminels et les agents.

Deuxièmement, un front de soutien et logistique afin de promouvoir la coopération économique, commerciale et sociale entre les populations yéménites. Troisièmement, le front médiatique avec pour mission de montrer notre volonté à la lutte et faire face aux campagnes de diffamation.

Quatrièmement, le front de mobilisation, ou des savants et des intellectuels devront affronter les traitres et les menteurs. « Sur le front externe, en plus de nos forces armées, il est demandé à tous les libres et les dignes de ce monde de se solidariser avec nous.

Aux peuples qui aspirent à la dignité et à la liberté de s’exprimer en manifestant contre le despotisme international », a-t-il martelé.
« Ryad et Tel Aviv : même combat ! » Sayyed Houthi a ajouté : « Comment les forces du Mal, à leur tête, les Etats-Unis ont elles planifié et soutenu cette agression.

Comment, la corne du Mal qu’est l’Arabie-saoudite a-t-elle offert des milliards de dollars à leurs marionnettes pour semer la zizanie dans la région et encouragé l’effusion du sang, provoqué des guerres, répandu la haine confessionnelle.

Or, cette corne du Diable est en fait fragile, et peut être brisée par la volonté des peuples. Et le peuple yéménite l’a prouvé, en un temps record, en deux jours. Il s’est rebellé refusant de se soumettre à ce projet de division. Il a causé un échec cuisant à ces forces du Mal et à leurs outils, et a rappelé au monde qu’il est courageux. 

Les forces du mal ont dévoilé leurs vrais visages et ont déclaré leur haine contre notre pays ». Et de s’interroger : « Que leur a fait ce peuple ? Quels sont leurs objectifs ? Israël a affirmé qu’elle partage avec le régime saoudien les mêmes intérêts, mais de quels intérêts parle-t-on ? Ceux du crime, de la tyrannie, du despotisme, de la corruption ? ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email