-- -- -- / -- -- --
Monde

Al-Baghdadi localisé grâce à l’aide de son conseiller

Al-Baghdadi localisé grâce à l’aide de son conseiller

Les services de renseignement irakiens ont pu localiser le chef du groupe terroriste autoproclamé “Etat islamique” (EI, Daech) Abou Bakr al-Baghdadi, grâce à son conseiller qui leur a expliqué comment ce dernier avait pu éviter d’être capturé pendant tant d’années, ont raconté deux officiers de sécurité irakiens.

“Les informations obtenues du conseiller d’Abou Bakr al-Baghdadi ont permis aux services de renseignement irakiens de localiser le numéro un de Daech”, selon les deux officiers de sécurité irakiens, après l’annonce dimanche de la mort de l’homme considéré comme responsable de multiples exactions et atrocités en Irak et en Syrie. L’agence Reuters évoque notamment Ismaël al-Ethawi, l’un des principaux collaborateurs du chef du groupe terroriste.

Il a rejoint le réseau terroriste Al-Qaïda en 2006 et a été arrêté par les forces américaines en 2008 puis emprisonné pendant quatre ans, selon les responsables de la sécurité irakienne. Al-Baghdadi a ensuite confié à al-Ethawi, titulaire d’un doctorat en sciences islamiques, des missions telles que la transmission d’instructions religieuses et la sélection de commandants pour Daech. Après les déboires de l’organisation en 2017, il s’est enfui en Syrie avec son épouse syrienne. En début d’année, des agents de services de renseignement américains, turcs et irakiens ont capturé lors d’une opération des responsables de Daech, dont quatre Irakiens et un Syrien.

Ces derniers ont indiqué tous les lieux où ils rencontraient al-Baghdadi en Syrie, une information qui, selon l’interlocuteur de Reuters, a poussé ces services à se coordonner avec la CIA. “Mi-2019, nous avons réussi à localiser Idlib comme la zone où al-Baghdadi se déplaçait de village en village avec sa famille et trois proches collaborateurs”, a-t-il poursuivi. Des informateurs syriens ont ensuite aperçu al-Ethawi sur un marché d’Idlib et l’ont suivi jusqu’à la maison où séjournait al-Baghdadi. “Nous avons transmis les détails à la CIA et ils ont utilisé un satellite et des drones pour surveiller le site ces cinq derniers mois”, a déclaré le responsable.

Il y a deux jours, al-Baghdadi a quitté les lieux avec sa famille pour la première fois, se rendant en minibus dans un village voisin. Selon le responsable, c’était ses derniers instants passés en vie. Le 27 octobre, le président américain Donald Trump a annoncé la mort du chef de Daech durant une opération américaine dans le gouvernorat d’Idlib, en Syrie. D’après le président américain, le terroriste a cherché à se cacher dans un tunnel mais, constatant que celui-ci se terminait par une impasse, il a actionné sa ceinture d’explosifs. L’homme le plus recherché du monde, considéré comme responsable de multiples exactions et atrocités en Irak et en Syrie et d’attentats sanglants dans plusieurs pays du monde, avait été plusieurs fois annoncé mort ces dernières années.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email