-- -- -- / -- -- --
Nationale

Al-Assad remercie l’Algérie pour son soutien au peuple syrien

Al-Assad remercie l’Algérie pour son soutien au peuple syrien

Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, a été reçu à Damas par le président syrien, Bachar al-Assad.

Lors de cet entretien, M. Messahel a transmis au président syrien les félicitations du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika à l’occasion du 70e anniversaire de son indépendance lui faisant part de ses salutations et vœux au peuple syrien de davantage de sécurité et stabilité. Il a également réitéré le soutien de l’Algérie au peuple syrien dans sa lutte contre le terrorisme.

Par ailleurs, M. Messahel a fait part au président syrien de l’expérience de l’Algérie en matière de réconciliation nationale pour la concrétisation des attentes du peuple en termes de stabilité mettant l’accent sur le règlement politique des crises qui secouent le monde arabe.

Le président Bachar al-Assad a, pour sa part, exprimé ses remerciements à l’Algérie pour son soutien et sa solidarité avec la Syrie, qui fait face à une multitude de groupes terroristes « financés et entraînés avec la bénédiction de certains pays arabes et de puissances occidentales ».

Selon l’agence de presse syrienne Sana, le président al-Assad n’a pas omis de souligner la « position de principe de l’Algérie à l’égard de la Syrie », faisant savoir que le terrorisme n’est plus local, « mais il fait partie d’un jeu politique visant à frapper et à affaiblir les pays qui tiennent à l’autonomie de leurs décisions ».

Le président de la République arabe de Syrie a affirmé, en outre, que la situation en Syrie est mieux qu’auparavant, ajoutant que « le peuple syrien continuera dans sa fermeté et la défense de sa terre ». Par ailleurs, Abdelkader Messahel a été reçu hier à Damas par le Premier ministre syrien, Waiil Haqi.

Les entretiens entre les deux responsables ont porté sur les questions d’intérêt commun, les relations bilatérales et les moyens de les renforcer. Les deux parties ont également évoqué les développements de la situation en Syrie, y compris la rencontre de Genève entre les antagonistes syriens. « La visite de la délégation algérienne à Damas entre dans le cadre de la solidarité avec la Syrie dans sa guerre contre le terrorisme.

En ce qui concerne la crise syrienne Nous avons des attitudes et des principes que nous défendons dans toutes les instances internationales, sans pour autant intervenir dans les affaires des autres. ; mon pays appelle à la solution politique via les négociations et les canaux diplomatiques », a déclaré Messahel.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email