-- -- -- / -- -- --
Nationale

Air Méditerranée à l’assaut des aéroports algériens

Air Méditerranée à l’assaut des aéroports algériens

Convoitée par le patron du Forum du FCE, Ali Haddad, la compagnie aérienne Air Méditerranée poursuit son déploiement en Algérie et ouvrira des vols réguliers durant l’été 2016 vers plusieurs destinations.

La compagnie a annoncé avant-hier, dans un communiqué, que ce programme d’été comprendra un total de douze destinations dans sept pays, desservies au départ de six grandes villes françaises. Ainsi, Air Méditerranée desservira les aéroports d’Alger, Chlef et Oran.

La compagnie française, spécialisée dans le transport aérien dans le pourtour méditerranéen, indique que la vente des billets est ouverte dans tous les points de vente et sur son site internet. Les tarifs affichés s’entendent toutes taxes comprises, frais de dossier inclus et bagages inclus (dans la limite de la franchise autorisée).

Air Méditerranée rappelle qu’elle « propose des tarifs de base étudiés au plus juste, et des services complémentaires, afin que le passager puisse dessiner le voyage qui lui correspond et le personnaliser en fonction de ses besoins et de ses envies ».

Sur ses vols les plus courts, la compagnie offre la possibilité d’acheter une collation à bord, ce qui permet de ne payer que ce qui est effectivement consommé, et de réduire d’autant le prix du billet de base.

Les services Premiums offrent aux passagers le choix du voyage à la carte : Premium Seating donne accès à la réservation de sièges dans l’avion, Service Kilos Supplémentaires permet la réservation d’excédents bagages, d’équipements sportifs et de bagages spéciaux, Premium Check-in donne un accès prioritaire à l’enregistrement, Premium Boarding donne un accès prioritaire à l’embarquement, et enfin la réservation pour les animaux de compagnie.

Pour rappel, la compagnie aérienne française, basée à Toulouse, a dévoilé en février 2015 son programme de vols réguliers entre les deux pays et a annoncé plus de quinze vols hebdomadaires pour renforcer son offre pour l’été 2015.

La compagnie a révélé à cette occasion que « les tarifs au départ de l’Algérie vers Paris-CDG sont proposés à partir de 18 500 dinars en aller-retour, toutes taxes comprises, frais de dossier inclus et bagages inclus jusqu’à 25 kg en soute ».

Concernant la desserte de l’aéroport de Marseille, Air Méditerranée a indiqué que les tarifs sont proposés à partir de 12 000 dinars en aller-retour, toutes taxes comprises, frais de dossier inclus et bagages inclus jusqu’à 25 kg en soute. La compagnie estime qu’en proposant des liaisons aériennes régulières à des tarifs très compétitifs, elle contribue activement aux échanges touristiques et économiques entre l’Algérie et la France.

Elle permet également de « faciliter le rapprochement entre les personnes en rendant accessibles les voyages pour motifs personnels, familiaux ou amicaux ». A propos des tarifs, elle tient à noter qu’elle propose des tarifs low cost.

Ce sont des « tarifs de base étudiés au plus juste, et des services complémentaires, afin que le passager puisse dessiner le voyage qui lui correspond et le personnaliser en fonction de ses besoins et de ses envies ».

Air Méditerranée, dans le cadre du développement de son programme de vols réguliers, a entamé des discussions avec des partenaires financiers. Une démarche visant à renforcer sa position et lui permettant de continuer d’étoffer son réseau de vols réguliers. La compagnie s’est engagée depuis trois ans dans une stratégie dynamique d’adaptation au marché, en repositionnant son activité de compagnie charter vers une activité de compagnie régulière.

Il convient de noter qu’Air Méditerranée, créée en 1997, est spécialisée dans la desserte du bassin méditerranéen. Elle effectue des vols pour les particuliers et des vols pour les principaux tour-opérateurs et agences de voyages français et européens. Dans le cadre de sa stratégie visant à s’adapter au marché, la compagnie se dirige vers l’ouverture de son capital. 

Par ailleurs, des sources médiatiques françaises proches des milieux des affaires ont annoncé que le patron du groupe privé ETRHB « planche sur une prise de participation » dans la compagnie française. La publication ajoute que l’entrepreneur algérien aurait demandé à un cabinet d’audit d’expertiser les comptes d’Air Méditerranée, « en vue d’une entrée dans son capital à hauteur de 49% ». 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email