-- -- -- / -- -- --
Nationale

Air Algérie..les retards éduits à 2%

Air Algérie..les retards éduits à 2%

La loi sera appliquée dans toute sa rigueur pour aboutir à une levée définitive de toutes les contraintes entravant l’achèvement de la voie ferrée Thenia-Tizi Ouzou.

C’est ce qu’a déclaré le ministre des Transports, Boudjemaâ Talaï lors d’une visite de travail qu’il a effectuée dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Le ministre a insisté sur la nécessité de l’implication de la société civile dans la levée des contraintes, notamment les oppositions des citoyens qui retardent la livraison du projet : « Ce n’est pas normal que ce projet, pour lequel l’Etat a consenti d’énormes investissements, bute sur des oppositions citoyennes », a-t-il soutenu tout en invitant les différentes parties à privilégier le dialogue dans le règlement de ces contraintes avant de faire recours à la force publique, ultime solution en cas d’échec.

Talaï a poursuivi que l’Etat a mis tous les moyens financiers pour l’indemnisation des expropriés et aucune excuse n’est désormais tolérée pour expliquer d’éventuels retards. Il a d’ailleurs fixé la date de juin 2016 pour la mise en service de ce projet qui est à la traîne depuis des années.

Actuellement tous les ouvrages d’art et les viaducs sont réalisés et il ne reste plus que la pose des rails et la livraison des gares dont les travaux sont en cours de réalisation ou en voie de finalisation. Après le tronçon Thénia-Bordj Ménaïel mis en service en avril, celui reliant cette dernière localité à Draâ Ben Khedda est attendu pour février 2016, tandis que celui allant de Draâ Ben Khedda à Tizi-Ouzou sera réceptionné en juillet de l’année prochaine, selon les prévisions de l’ANESRIF.

Ayant animé un point de presse en marge de sa visite, Talaî est revenu sur le projet du téléphérique de Tizi-Ouzou qui accuse un immense retard et dont les travaux reprennent après des mois d’arrêt dû aux oppositions.

Il a appelé à la levée de ces contraintes pour livrer le projet dans les mois à venir. Abordant le bilan de la compagnie aérienne Air Algérie, le ministre a déclaré que les retards dans les vols ont été diminués. « Si en 2014 la moitié des vols a connu des retards indépendamment des problèmes techniques, pour cette année, « seuls 2 % des vols ont été retardés », a-t-il relevé tout en expliquant que sur un total de 140 à 150 vols quotidiens de la compagnie, seuls 7 à 8 accusent des retards.

Il a parlé également de lancement d’une école de formation des hôtesses de l’air et pilotes d’Air Algérie à court terme, et ce, dans le cadre de sa modernisation et sa restructuration.
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email