-- -- -- / -- -- --
Nationale

Air Algérie dément la reprise des vols vers Pékin

Air Algérie dément la reprise des vols vers Pékin

Le porte-parole d’Air Algérie, Amine Andaloussi, a démenti ce lundi l’information selon laquelle les vols entre Alger et Pékin ont repris ce lundi, après leur suspension depuis le 3 février, à cause de la pandémie du Coronavirus. Selon lui, il n’y a pas eu de reprise de la liaison régulière entre les deux capitales.

Cependant, un vol spécial Pékin-Alger, dont l’arrivée était prévue ce lundi en fin d’après-midi ou en début de soirée, a été programmé par la compagnie nationale Air Algérie afin de rapatrier des ressortissants nationaux établis en Chine. L’information a été confirmée hier à Alger par le P-DG de la compagnie aérienne, Bakhouche Allèche.

“Près de 130 ressortissants algériens sont attendus à Alger à bord de ce vol”, a fait savoir le même responsable.

Il faut dire que certains de nos ressortissants avaient appelé les autorités algériennes à les rapatrier. Ils ont posté des vidéos et des bandes sonores dont les réseaux sociaux ont largement fait écho. Il s’agit sans doute des derniers Algériens établis dans ce pays, et dont certains sont mariés avec des chinoises. La plupart sont des étudiants qui poursuivaient leurs études universitaires ou des chercheurs affiliés à des organismes dans le cadre de bourses offertes par la Chine, ou dans le cadre de partenariat.

Sur les conditions du retour de ces ressortissants, Allèche a souligné que l’ensemble des dispositions sur l’aspect sanitaire ont été prises par la compagnie nationale dans le cadre de ce vol qui devait atterrir à Alger ce lundi.

Selon lui, un dispositif a été mis en place par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière à l’aéroport international Houari-Boumediene, afin de prendre en charge, dans les conditions requises, les ressortissants algériens rapatriés de Chine.

La liaison aérienne entre Alger et Pékin avait été interrompue le 3 février dernier par mesure préventive temporaire en raison de la propagation du nouveau Coronavirus.

Pour rappel, 31 Algériens et 17 ressortissants tunisiens, libyens et mauritaniens avaient été rapatriés le 3 février dernier à Alger en provenance de Pékin à bord d’un vol dépêché sur instruction du président de la République Abdelmadjid Tebboune.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email