-- -- -- / -- -- --
Nationale

Agriculture : Une campagne positive

Agriculture : Une campagne positive

La campagne labours-semailles 2020/2021 s’annonce prometteuse à Annaba. En effet, plus de 19 000 hectares sur un objectif prévisionnel de 26 000 hectares ont été réalisés à ce jour, précise-t-on de source agricole.

Contrairement à l’année écoulée, marquée par des contraintes climatiques caractérisées par des pluies diluviennes et des difficultés dans l’approvisionnement en semences, l’année en cours semble s’annoncer sous de meilleurs auspices avec la disponibilité des semences.

En effet, les mesures prises par l’Etat ont facilité l’acquisition des quotas par les fellahs de la région, et ce grâce aux prêts bancaires accordés cette année. Les mêmes sources précisent que 42 152 300 DA de semences ont été octroyées à plus de 180 bénéficiaires de crédits ayant postulé sur un total de 190 dossiers.

Ces facilités ont permis aux agriculteurs d’entreprendre les travaux de semis dans de meilleures conditions. La Coopérative des céréales et légumes secs (CCLS) a mis à la disposition des fellahs les quotas nécessaires de semences et autres engrais et produits phytosanitaires. Aussi, les fellahs ayant entamé les semis pensent réaliser les objectifs tracés dans le cadre de cette nouvelle campagne labours-semailles à condition que le facteur climatique soit clément.

Pour l’instant, les fellahs semblent optimistes dans la mesure où les semis vont bon train avec la réalisation d’un taux de 100% de l’objectif retenu pour le blé tendre, un taux de près de 50% pour le blé, et enfin un taux de plus de 100% pour l’orge. Il convient de rappeler, la culture du colza a été introduite en Algérie concernant la campagne labours-semailles de cette année.

Ainsi, près de 3 000 hectares de terre agricole ont été exploitées, dont 100 hectares à Annaba. Le colza est une plante annuelle cultivée pour ses graines dont on tire une huile alimentaire et un tourteau utilisé pour l’alimentation du bétail. La culture du colza, si elle venait à réussir en Algérie, réduirait incontestablement la facture d’importation.

Concernant la culture de la tomate industrielle, 2 360 hectares seront exploités avec des rendements optimaux au vu des formations agricoles reçues par les fellahs des spécialistes de la filière.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email