-- -- -- / -- -- --
Nationale

Agriculture : Nouvelle stratégie pour la production céréalière

Agriculture : Nouvelle stratégie pour la production céréalière

Le Secrétaire général (SG) de l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), en charge des missions du Directeur général (DG), Nasreddine Messaoudi a affirmé, ce lundi à Alger, que les autorités concernées, dans divers secteurs, étaient en passe d’élaborer une nouvelle stratégie en matière de production de céréales.

Intervenant devant la Commission de l’Agriculture, de la Pêche et de la Protection de l’environnement à l’Assemblée populaire nationale (APN), lors d’une séance présidée par M. Ali Ben Sebgag, président de la Commission, M. Messaoudi a précisé que l’OAIC avait participé, en début septembre, à une réunion des représentants des ministères de l’Agriculture, de l’Industrie et des Ressources en eau, consacrée à “la conception d’une stratégie relative aux opérations de mécanisation, d’irrigation et de stockage en matière de céréaliculture et de production céréalière”.

Depuis, le groupe de travail intersectoriel (Agriculture, industrie, ressources en eau) tient des réunions périodiques “dans l’attente de constituer un dossier complet” à soumettre aux services du Premier ministre, a-t-il expliqué.

Il a rappelé que les programmes futurs du Gouvernement viseraient à “assurer la production via différents types d’irrigation” et à aller vers l’exploitation de superficies dotés de moyens d’irrigation aussi bien dans le nord que dans le sud du pays.

L’autosuffisance est “à la portée de l’Algérie”, a-t-il soutenu, affirmant que “les conditions climatiques étaient le seul obstacle ayant empêché de réaliser cet objectif plus tôt”.

Il faudra, pour ce faire, “définir les ressources d’eau à même d’assurer l’irrigation de complément” dans le nord du pays, tandis que dans le Sud, il est question d”‘exploiter d’autres superficies” à proximité de ressources en eau pour permettre à l’Algérie d’atteindre l’autosuffisance à travers “la rationalisation et l’intensification”, des opérations d’irrigation.

En ce qui concerne l’actuelle campagne de moisson-battage, M. Messaoudi a affirmé que l’Office “reçoit actuellement les dernières quantités” de semences de la part des agriculteurs et des exploitations agricoles, rappelant l’ouverture de plus de 520 points de stockage durant cette campagne.

Il a en outre souligné que les opérations de moisson-battage ou de stockage des récoltes “se sont déroulées dans de bonnes conditions”, réunies sous la supervision du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, ainsi que des walis au niveau local.

S’agissant de la campagne labours-semailles au titre de la saison prochaine, le responsable a relevé la mobilisation de tous les moyens, dans le cadre des instructions du Président de la République adressées aux walis à l’effet de poursuivre l’encadrement de ces opérations dont “le caractère est stratégique et important, notamment dans les circonstances actuelles”.

Il a également précisé que l’OAIC était chargé de fournir les engrais et toutes les semences nécessaires, notamment celles de blé tendre et dur, d’orge et de certaines légumineuses telles les lentilles et les pois chiches.

Messaoudi a rappelé que le ministère examinait actuellement la possibilité de “relever le plafond des subventions des semences et des engrais, et ce dans le cadre de la stratégie visant à atteindre l’autosuffisance, du moins pour le blé dur et l’orge”.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email