-- -- -- / -- -- --
Nationale

Agressions dans les hôpitaux: Zeghmati instruit les procureurs de sévir

Agressions dans les hôpitaux: Zeghmati instruit les procureurs de sévir

Les agressions dont ont été victimes ces derniers jours les professionnels de la santé, au cours de l’accomplissement de leur devoir, a finalement fait réagir les autorités du pays.
Ce mardi une instruction du ministre de la Justice, Garde des Sceaux a été communiqué à tous les procureurs généraux de traiter ce type de délit avec la plus grande rigueur.

Ainsi, il est précisé que les auteurs d’actes de violences à l’encontre des médecins, paramédicaux et autres responsables de structures sanitaires devront faire l’objet d’arrestation sur place. Le document précise aussi qu’une présentation immédiate devra conduire les auteurs devant le procureur, lequel est appelé à trancher avec la plus grande rigueur.

Plusieurs cas d’agression ont été rapportés ces derniers jours, en fin de semaine à Constantine. Un médecin a été pris à partie par trois membres de la famille d’un malade hospitalisé au niveau du CHU. La même structure avait été aussi le théâtre, au début du mois, d’une autre agression verbale et même physique sur une femme médecin par trois femmes, lesquelles ont osé lui porter de coups.

Le directeur de l’hôpital Mohamed Boudiaf de la wilaya de Bouira s’est jeté du premier étage de la structure par peur d’être agressé par les proches d’un patient, décédé de la covid-19, qui voulaient récupérer leur mort avant de connaitre les résultats des analyses.

Le directeur s’en est sorti, mais avec plusieurs fractures au niveau des membres inférieurs. Les médecins et autres professionnels de la santé ne cesse en effet depuis l’apparition de la crise liée à la covid-19 d’alerter les autorités contre les violences dont ils font l’objet de la part de proches de malades.
Et qui, en l’absence de réactions appropriées ont pris des proportions alarmantes. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email