Agence algérienne de promotion de l'investissement : Hausse des investissements à plus de 1 600 projets – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Agence algérienne de promotion de l’investissement : Hausse des investissements à plus de 1 600 projets

Agence algérienne de promotion de l’investissement : Hausse des investissements à plus de 1 600 projets

Le nombre des projets d’investissement enregistrés depuis novembre dernier au niveau de l’Agence algérienne de promotion de l’investissement (AAPI) s’est élevé à plus de 1 600 projets, d’une valeur totale dépassant les 553 milliards de DA, a indiqué le directeur général l’agence, Omar Rekkache.

Durant la période du 1er novembre 2022 au 23 mars dernier, l’AAPI a enregistré 1.605 projets d’investissement, devant créer 41.765 emplois, a fait savoir M. Rekkache. Ce chiffre était de 852 projets enregistrés au 19 janvier.

Par secteurs, les 1.605 projets enregistrés sont répartis sur 862 projets industriels, 233 projets de BTP, 223 projets de transport, 95 projets de services, 95 projets d’agriculture et de pêche-aquaculture, 52 projets touristiques et 45 projets du secteur de la santé.

Le nombre des projets inscrits au niveau du guichet unique des grands projets et des investissements étrangers est de 43 projets, parmi lesquels figurent 11 projets d’investissements directs étrangers (IDE), 21 projets en partenariat avec des Algériens et 11 grands projets d’investisseurs  nationaux.

Selon M. Rekkache, l’AAPI est en « contacts avancés » avec des investisseurs étrangers dont de grandes entreprises d’investissement qui ont contacté l’Agence à travers les représentations diplomatiques algériennes dans plusieurs pays.

Par ailleurs, le premier responsable de l’AAPI a annoncé que 393 projets en cours de réalisation ont bénéficié de la prolongation de délais pour les avantages accordés afin d’accélérer leur entrée en production.

Cette prolongation qui est de six mois à un an, a-t-il dit, entre dans le cadre de l’assainissement du portefeuille des investissements hérités de l’ex-ANDI afin de permettre à ces projets d’entrer en exploitation.

Ces décisions ont été prises sur la base d’une approche basée sur les arguments justifiant le retard dans l’achèvement de ces projets dans les délais ainsi qu’une visite sur le terrain pour confirmer l’existence réelle du projet et son état d’avancement déclaré par l’investisseur.

De plus, « le promoteur de chaque projet doit s’engager à achever son projet et entrer en exploitation dans la limite de cette année de prolongation de délai octroyée et honorer ses engagements, particulièrement ceux relatifs a la création des emplois souscris par le promoteur », a souligné M. Rekkache.      

Placée sous la tutelle du Premier ministre, l’AAPI a remplacé l’Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI) en application de la nouvelle loi sur l’investissement mise en vigueur depuis juillet 2022.

L’agence est chargée d’entreprendre toute action avec les organismes publics et privés en Algérie et à l’étranger, pour promouvoir l’investissement en Algérie, la mise en place et  la gestion de la plate-forme numérique de l’investisseur, l’évaluation du climat de l’investissement et la proposition des mesures à même d’offrir toutes les informations nécessaires, notamment sur les opportunités d’investissement en Algérie, sur l’offre foncière et les incitations et avantages liés à l’investissement.

Il est créé auprès de l’agence un guichet unique dédié aux grands projets et aux investissements étrangers, ainsi que des guichets uniques décentralisés.  

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email