AG Elective de la FAF (ce jeudi 10H00, CTN Sidi Moussa)  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

AG Elective de la FAF (ce jeudi 10H00, CTN Sidi Moussa) 

AG Elective de la FAF (ce jeudi 10H00, CTN Sidi Moussa) 

On s’isole. Pour la forme, élire un nouveau président. Pas même la « punition » de l’isoloir. Par oui ou par nom. En se levant comme un seul homme pour choisir un nom déjà … choisi. Par acclamations. Bienvenue, M. Sadi sauf si. Si l’AG Ex décidait, on ne sait jamais mais ça paraît tellement improbable, de faire un pied de nez à la tradition du OUI outrancier, de dire non. Pour une fois. Mais pas de miracle en vue.

A candidat unique, une assemblée unique. Une AGE en . . . voix unique. Qui fait Une. Indivisible. Chanson connue, mêmes décors. Quand Walid Sadi, le tout nouveau futur président, entrera en salle, le costume bien à sa taille, il n’aura pas à se poser de questions sur les intentions des uns et des autres. Si tant est il y a des questions à se poser au vu du déroulement des évènements.

D’un processus qui a pris fin avec la décision prise, sans surprise, par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) d’Alger de rejeter l’appel du candidat Meziane Ighil qui s’est « battu » jusqu’au bout, sûr de ses droits, en interjetant appel suite au rejet de sa candidature par la commission électorale d’abord, et des recours ensuite. Fin d’un suspense qui n’en était pas un et le quitus pour la tenue d’une AGE avec un seul nom. Unique comme le suggèreront d’ailleurs les deux commissions avant le coup de grâce du TAS qui renverra Ighil, qui jure par tous les saints et sur tous les toits, être victime d’une cabale lui qui comptait sur le TAS pour un report en mesure de le rétablir dans ses droits.

Renvoyé finalement à ses rêves déçus mais qui pourrait, dans un 16 mois tout au plus, une fois la fin du mandat olympique actuel dont Sadi héritera en guise d’intérim, rempiler en déposant, lors de la prochaine élection, sans candidature avec de meilleures chances de passer à travers les mailles du filet, à défaut d’être sûr de l’emporter. Avec donc la décision du TAS, il ne faisait plus aucun doute que l’AGE se tiendra à l’heure (ce jeudi ,10H00) et dans les lieux choisis (CTN) pour finir le boulot. Selon un scénario cousu de fil blanc comme le suggérait (sans le vouloir ?), en guise d’aveu à peine voilé, Ali Malek apparemment pressé d’en finir en attendant de tourner ce matin, une page (une de plus) à ajouter aux errements, à n’en plus finir, d’une famille du football que Sadi, en nouveau patron, promet « œuvrer à réunir » d’abord avant de s’attaquer aux nombreux dossiers qu’il trouvera sur son bureau. 

En droite ligne d’un programme dont on ne sait pas grand-chose, sinon quelques déclarations par-çi par- là, lors de ses rencontres avec les responsables des différentes ligues (Ouargla, Oran, Saïda, Blida et Alger notamment) du pays. Lors de ses différentes sorties sur le terrain, Sadi a promis de « réunir la famille du football autour d’un même projet et travailler en étroite collaboration avec les compétences à même d’aider à la restructuration de l’institution, la Faf. » Qu’en dit l’AGE, sinon qu’elle sera là ? Fidèle à son image de toujours. Les élections passent, les mécontents peuvent dire ce qu’ils veulent. On aura compris !

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email