-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ag Cherif : les efforts de la médiation seront couronnés de succès

Ag Cherif : les efforts de la médiation seront couronnés de succès

« Les efforts déployés par la médiation internationale menée par l’Algérie pour un règlement pacifique et permanent de la crise au Mali seront « couronnés de succès ».

C’est la conviction du chef de la délégation et représentant de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), Bilal Ag Cherif en qui se trouve depuis samedi à Alger. « Nous restons convaincus que les efforts et les discussions en cours en Algérie seront couronnés de succès », a indiqué Ag Cherif dans une déclaration à la presse à l’issue de l’audience que lui a accordée le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale RamtaneLamamra.

Ces efforts permettront à « toutes les parties de parachever leur accord qui constitue la base de la stabilité, de la paix, de la justice et du développement au Mali ». Ag Cherif a déclaré « nous sommes en Algérie où ont été entamées les négociations qui ont permis de conclure l’accord de paix et de réconciliation au Mali signé le 15 mai à Bamako, pour parachever ce processus », a-t-il dit ajoutant que la stabilité du Mali renforcera la sécurité et la stabilité dans toute la région, ajoutant que « les défis sécuritaires à relever sont importants sur les plans régional et international ».

« Conscients de tous ces défis, nous œuvrons laborieusement à parachever ce projet important (le rétablissement de la sécurité et de la stabilité au Mali) », a-t-il encore souligné.

L’accord de paix intermalien a été signé dans le but de restaurer l’autorité de l’Etat dans le nord du Mali, mais sur le terrain, la situation est toujours confuse avec des combats réguliers entre les forces pro-gouvernementales et des groupes rebelles, principalement dans la ville de Ménaka, dans la région de Gao.

L’accord notamment prévoit la mise en place d’assemblées régionales dotées d’importants pouvoirs. Mais des factions au sein de la CMA continuent d’exiger une reconnaissance officielle de l’Azawad « comme entité géographique, politique et juridique ».

Par ailleurs, le Groupe de contact de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) sur le Mali a salué le rôle de l’Algérie et l’ « engagement constant » de son Président, Abdelaziz Bouteflika, pour la tenue à Alger du dialogue intermalien ayant abouti à la signature, le 15 mai dernier à Bamako, de l’Accord de paix et de réconciliation au Mali.

Le Groupe de contact de l’OCI, réuni au niveau ministériel mercredi dernier à Koweït, a affirmé que l’accord pour le règlement de la crise dans le nord du Mali constitue une « bonne plateforme de départ » pour une solution globale et durable.

L’OCI a exprimé son « plein soutien » à cet accord et a exhorté les différentes parties de préserver l’élan donné au processus de dialogue intermalien », et de « s’engager sincèrement et de bonne foi à veiller à son application. »

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email