Afin de booster l'économie : La COSOB lance un plan stratégique – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

Afin de booster l’économie : La COSOB lance un plan stratégique

Afin de booster l’économie : La COSOB lance un plan stratégique

Dans l’optique d’accompagner la dynamique des réformes visant à diversifier l’économie nationale et à promouvoir les investissements, la Commission d’organisation et surveillance des opérations de bourse (Cosob) a annoncé le lancement d’un plan stratégique pour la période 2023-2027. C’est ce qu’a annoncé, ce mardi à Riyad (Arabie Saoudite), le président de la Cosob, Youcef  Bouzenada.

Bouzenada, qui s’exprimait à l’occasion de sa participation aux travaux de la 17e rencontre annuelle de l’Union des autorités arabes des valeurs mobilières, a annoncé que sa commission lancera un plan stratégique « très ambitieux » pour la période 2023-2027 afin d’accompagner la dynamique positive des réformes qui vise à diversifier l’économie nationale et stimuler le secteur privé.

A ce propos, il a mis en avant le rôle de la commission qui va s’articuler autour d’une stratégie proposant des solutions de financement alternatives et des initiatives concrètes à même d’accroître les performances du marché financier algérien et à fournir des mécanismes compatibles avec les exigences des opérateurs économiques.

Lors de cette rencontre régionale, le président de la COSOB a passé en revue les derniers développements de la politique économique en Algérie et les travaux menés par la Commission en 2022, ainsi que les projets envisagés au cours de l’année 2023.

Dans ce contexte, il a mis en exergue les axes de réformes les plus importants que l’économie algérienne connaît depuis trois ans et qui ont concerné de nombreux secteurs vitaux dans le cadre d’un effort remarquable du gouvernement pour atteindre la relance économique promise par le Président de la République dans son programme et ses 54 engagements.

Il a également évoqué en particulier la réforme des finances publiques et la promulgation d’une nouvelle loi qui réglemente et stimule l’investissement, ainsi que la réforme du système bancaire par l’élaboration d’une nouvelle loi monétaire et bancaire flexible et ouverte et soutenant la transformation technologique ainsi que la mise en place d’un écosystème dédié au développement des startups.

« Ces réformes auront sans aucun doute un impact positif sur le marché financier à court et moyen termes, car elles conduiront à la création d’un tissu économique efficace et cohérent qui s’appuiera sur des instruments de financement alternatifs au financement bancaire », a-t-il encore dit.

Au terme de son intervention, M. Bouzenada a souligné la nécessité de soutenir toutes les initiatives qui contribuent au renforcement de la coopération et l’intégration entre les marchés financiers arabes dans le cadre de la concertation permanente. 

« Le but est de parvenir à un maximum d’harmonie et de compatibilité, en plus d’une meilleurs application des normes et pratiques internationales », a-t-il conclu.

Créée en 2007, l’Union des Autorités arabes des valeurs mobilières est une organisation à but non lucratif, composée de 16 pays dont l’Algérie qui est un membre fondateur.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email