-- -- -- / -- -- --
Culture

Affirmer et consolider le caractère national de tamazight

Affirmer et consolider le caractère national de tamazight

Animée par Si El Hachemi Assad , secrétaire du Haut comissariat à l’amazighité, une rencontre avec les médias a eu lieu hier au centre international de presse de Kouba. Trois points étaient à l’ordre du jour : le bilan de l’année passée, les perspectives pour 2017 et le programme des activités du Haut commissariat pour la célébration de Yennayer, an 2967.

Le travail effectué en 2016 par le Haut commissariat à l’amazighité est élogieux à plus d’un titre. C’est l’année de l’officialisation, par la Constitution, de tamazight en qualité de langue officielle et nationale, et c’est pourquoi le HCA a entrepris de réaliser sur le terrain de remarquables performances.

Ainsi l’apprentissage de la langue amazighe destiné aux adultes est passé de quatre wilayas à trente-six. Aux niveaux scolaire et universitaire, la discipline tamazghit a atteint son apogée sous l’impulsion des relations privilégiées avec le ministère de l’Education nationale et celui de l’Enseignement supérieur. 

Sur un autre plan, un dictionnaire monolingue de la langue amazighe standard est en voie de finalisation, avec la recherche de mots et d’expressions reflétant un consensus entre les différentes variantes de cette langue nationale. L’accent est mis sur l’impératif d’adapter tamazight au langage de l’universalité, incluant les dernières avancées en matière de progrès scientifiques et technologiques.

Dans cette voie, un clavier pour l’utilisation du numérique a vu le jour. Les publications ont été redynamisées au niveau du HCA et aussi avec le concours des maisons d’édition publiques et privées Il en est de même des ateliers de traduction et des journées d’étude, tenues dans différentes parties du territoire, consolidant le caractère national de tamazight. 

Un numéro vert a été convenu avec l’administration de la poste et des télécommunications pour une information exclusive en tamazight. L’année 2017 va encore davantage affirmer ces avancées par l’élargissement de l’enseignement de tamazight et de la formation, particulièrement en direction du personnel des institutions et organismes publics.

Une cellule sera installée pour les inscriptions en tamazight sur le fronton de ces lieux. L’année 2017 marque le centenaire de la naissance de l’illustre penseur Mouloud Mammeri. Dès le mois d’avril, des commémorations ponctuées par des journées d’étude sont dèja programmées. La statue de Massinissa est en cours de réalisation. 

Quant à l’académie de la langue amazighe, Si El Hachemi Assad, tout en saluant son rôle spécifique dans le rayonnement de tamazight, se félicite du travail colossal accompli par le Haut commissariat à l’amazighité, qui servira de base à ses recherches et analyses.

A propos de la célébration de Yennayer, Assad fait savoir que celle-ci est organisée à Dar El Beïda demain mercredi sous fome d’une journée d’étude avec la collaboration de la Protection civile. Yennayer est en voie de devenir une fête nationale inscrite dans le calendrier des jours féries ; témoin, aujourd’hui, sa commémoration par toutes les wilayas du pays.

Le Haut commissariat à l’amazighité prolonge la célébration de Yennayer par des activités culturelles à Tlemcen, Batna, Sétif, Tissemsilt, Béjaia et Touggourt.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email