-- -- -- / -- -- --
Nationale

Affaire «Mme Maya» : de lourdes peines requises

Affaire «Mme Maya» : de lourdes peines requises

Le procureur de la République près le Tribunal de Chéraga (Alger) a requis ce jeudi contre les principaux accusés dans l’affaire de la «sœur cachée» de l’ancien président Bouteflika, Nachinache Zoulikha-Chafika, dite « Mme Maya », des peines allant de 10 à 15 ans de prison ferme.

Une peine de 15 ans de prison ferme assortie d’une amende de 6 millions de DA a été requise contre « Mme Maya », alors que Abdelghani Hamel , ex-DGSN et les ministres Mohamed El Gahazi et Abdelghani Zaâlane encoururent une peine de prison de 15 et des amendes  de 2 millions de dinars pour les deux premier et un million de dinars pour le dernier.

Le procureur a requis également des peines de 10 ans de prison ferme assorties d’une amende de 6 millions de DA contre les deux filles de « Mme Maya », Imène et Farah (non détenues).

Pour rappel, les griefs retenus contre les accusés sont notamment “blanchiment d’argent”, “trafic d’influence”, “octroi d’indus avantages”, “dilapidation de deniers publics”, “incitation d’agents publics pour l’octroi d’indus avantages” et “transfert illicite de devises vers l’étranger”.

Dans sa plaidoirie, la défense de la partie civile a estimé à « plus d’un milliard de DA » les pertes causées au Trésor public dans cette affaire.

Le verdict du procès  sera rendu le 14 octobre, a indiqué vendredi le président de la séance à l’issue des plaidoiries de la défense.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email