-- -- -- / -- -- --
Nationale

Affaire KIA Algérie : Ouyahia auditionné

Affaire KIA Algérie : Ouyahia auditionné

Il ne se passe pratiquement pas un jour sans que le procureur de la République du tribunal d’Alger ne contacte le directeur de l’établissement pénitentiaire d’El Harrach pour ordonner le transfert devant ses instances de l’ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia, incarcéré depuis le 12 juin dernier pour des affaires liées à la malversation et à la corruption.

En une semaine, Ahmed Ouyahia, qui n’arrive toujours pas à admettre son incarcération à la prison d’El Harrach, a été convoqué par le procureur et le juge d’instruction à trois reprises pour donner ses versions dans des affaires liées au montage de véhicules de Sovac, dont le patron Mourad Oulmi a été placé en détention provisoire.

L’ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia a été auditionné hier dans le cadre de l’affaire des frères Arbaoui, propriétaires de l’usine KIA de Batna, par le procureur du tribunal de Sidi M’hamed.

Actuellement sous mandat de dépôt depuis le 12 juin dernier, il est entendu pour la troisième fois pour des affaires liées au montage automobile en Algérie.

Les frères Arbaoui ont comparu devant le procureur de la République en compagnie de huit cadres et hauts fonctionnaires, et cela pour des affaires de corruption liées à l’usine de montage de véhicules de marque KIA.

Ahmed Ouyahia est incarcéré à la prison d’El Harrach en compagnie de son prédécesseur Abdelmalek Sellal et de l’ex-ministre du Commerce Amara Benyounès.

Il convient de signaler que pas moins de 16 cadres du ministère de l’Industrie seront auditionnés dans le cadre de cette affaire.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email