-- -- -- / -- -- --
Nationale

Affaire future gate : Rifka et Stanley condamnés, Numidia Lezoul acquittée

Affaire future gate : Rifka et Stanley condamnés, Numidia Lezoul acquittée

La Cour d’Alger a rendu ce mercredi 9 août son verdict dans l’affaire des étudiants algériens arnaqués par l’agence « Futur Gate ». L’influenceuse Numidia Lezoul a été innocentée en appel, après avoir été condamnée en première instance par le tribunal de Dar El Beida en juin dernier à une année de prison ferme.

Lors du procès en appel qui s’est tenu le 3 août dernier, le procureur a requis six mois de prison ferme contre la célèbre influenceuse qui a plaidé non coupable.

Les deux autres influenceurs poursuivis dans cette affaire, Farouk Boudjemline dit Rifka et Mohamed Aberkane dit Stanley, ont écopé chacun de six mois de prison ferme.

Oussama Rezagui, propriétaire de l’agence à l’origine du scandale et principal accusé dans cette affaire, a été condamné à six ans de prison ferme en appel, après avoir écopé d’une peine de 7 ans de réclusion en première instance.

Souad Amara, ancienne parlementaire qui est également poursuivie dans cette affaire, a été condamnée en appel à une année de prison dont six mois avec sursis.

Le 20 janvier 2022, le juge d’instruction du tribunal de Dar El Beida a ordonné la mise sous mandat de dépôt de 11 personnes soupçonnées d’être impliquées dans l’affaire des étudiants algériens arnaqués. Ils ont été arrêtés en janvier dernier et poursuivis pour association de malfaiteurs, vol et escroquerie.

Selon l’enquête de la police, les trois principaux auteurs ayant fomenté l’escroquerie avec des ressortissants complices en Ukraine en ayant recours à des influenceurs algériens sur les réseaux sociaux pour faire leur promotion. Les sièges de cette société fictive ont été localisés à Alger, Annaba, Oran et à l’étranger.

Pour escroquer le maximum d’étudiants, les membres de ce réseau ont changé plusieurs fois l’appellation de leur société fictive (INSIDE.COM, FUTURE GATE et SVIT-OSVITI). De ce fait, les étudiants victimes inscrits à leur programme ont révélé l’arnaque sur les réseaux sociaux et certains ont déposé plainte auprès de la police. Les influenceurs algériens qui ont fait la promotion, sur leurs comptes Instagram respectifs, de cette entreprise fantôme sont les très renommés Ryfka, Ines Abdelli et Stanley.

En Ukraine, en Turquie ou encore à Chypre, des dizaines d’étudiants algériens ont été surpris de ne pas trouver leurs noms dans les listes d’inscriptions des universités que cette boite fictive prétendait les avoir inscrits.

Des étudiants auraient payé des sommes allant de 300 à 500 millions de centimes à cette entreprise fictive pour se retrouver en Ukraine sans aucune inscription ni la moindre prise en charge. Des internautes se sont interrogés comment ces étudiants ont pu obtenir des visas de l’ambassade d’Ukraine en Algérie avec des documents d’inscriptions fictives dans les universités ukrainiennes.

Saisis par ces étudiants, des comptes à grande audience se sont mis à dénoncer cette arnaque. « J’affiche Dz » est un compte Instagram qui a pointé du doigt l’escroquerie et a donné de la visibilité aux victimes sur les réseaux sociaux. Très vite, d’autres compte et pages Facebook ont joint leurs voix et les indignations se sont multipliées.

Au total, 75 étudiants algériens ont été victimes d’escroquerie de ce gang qui a proposé, sur les réseaux sociaux, à ces derniers des offres alléchantes, leur faisant croire à la possibilité de s’inscrire pour poursuivre les études dans des universités en Ukraine, Turquie et Russie.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email