-- -- -- / -- -- --
Nationale

Affaire Bouregâa : La demande de libération rejetée

Affaire Bouregâa : La demande de libération rejetée

La chambre d’accusation près la Cour d’Alger a statué ce mercredi sur la requête introduite par les avocats de Lakhdar Bouregaâ, demandant la libération de leur client.

La Cour d’Alger a ainsi confirmé la décision du juge d’instruction près le tribunal de Bir Mourad Raïs de placer, le 30 juin dernier, Lakhdar Bouregaâ sous mandat de dépôt.

Le collectif d’avocats chargés de la défense de Lakhder Bouregaa et les jeunes emprisonnés pour port de drapeaux autres que l’emblème national ont décidé de boycotter l’audience prévue à la chambre d’accusation près de la Cour d’appel d’Alger.

Pour Me Nourredine Benissad, un des avocats du collectif, la défense s’est mise d’accord pour “ne pas cautionner l’audience concernant les jeunes qui ont été emprisonnés pour le port de l’emblème amazigh et le cas de Lakhdar Bouregaa”.

De son côté, Hakim Saheb, un autre avocat du collectif, indique que le collectif de défense s’est réuni pour décider du boycott “pour ne pas cautionner’’ une telle audience.

Un rassemblement de soutien et de solidarité a été organisé en leur faveur en présence de personnalités politiques nationales et de simples citoyens.

Le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’Hamed avait ordonné, le 30 juin dernier, le placement en détention provisoire de 16 personnes pour “crime d’atteinte à l’intégrité de la patrie en brandissant un drapeau autre que l’emblème national”. Il avait prononcé la même sentence à l’encontre de Lakhder Bouregaa, pour “démoralisation et outrage à corps constitué”.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email