-- -- -- / -- -- --
Energies

Affaire Augusta : Ould Kaddour devant le juge

Affaire Augusta : Ould Kaddour devant le juge

L’ancien président-directeur général (PDG) du groupe pétrolier Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a comparu jeudi devant le juge d’instruction de la 4e chambre du pôle pénal économique et financier près le tribunal de Sidi M’hamed (Alger), dans l’affaire de l’achat de la raffinerie d’Augusta en Sicilie, a-t-on appris ce samedi 11 septembre de sources judiciaires.

Le même magistrat a également auditionné trois anciens cadres de Sonatrach dont deux sont en détention provisoire dans le même dossier lié à la raffinerie d’Augusta, selon la même source.

L’ancien patron de Sonatrach a été extradé, le 4 août dernier, par les Émirats arabes unis (EAU) vers l’Algérie, suite à mandat d’arrêt international lancé par les autorités algériennes contre Ould Kaddour impliqué dans des affaires de corruption.

A ce jour deux cadres supérieurs de Sonatrach impliqués dans l’achat, en décembre 2018, de la raffinerie italienne vieille alors de 70 ans avec un financement de presque un milliard de dollars sont en détention provisoire à la prison d’El Harrach. Il s’agit d’Ahmed Mazighi, ex-vice-président des activités de la commercialisation, et Abdelhamid Rais-Ali, ex-vice-président du raffinage et de pétrochimie Abdelhamid Rais-Ali.

Toutefois, les trois dirigeants font partie de plusieurs cadres ayant été au cœur de la transaction qui ont été entendus par la justice depuis la relance de l’enquête le 11 janvier 2020.

Les dirigeants convoqués par la justice qui a été saisie du dossier en juillet 2020, en tant que membre de l’ex-conseil d’administration du groupe Sonatrach sont Omar Maaliou ex-vice-président commercialisation qui a été en désaccord avec Ould Kaddour, Salah Mekmouche, ancien vice-président chargé de l’exploration et de la production, Slimane Arbi-Bey vice-président chargé de l’activité transport des hydrocarbures par canalisation.

Les personnages clefs qui ont également eu à traiter le dossier sous la coupe de Ould Kaddour et ont été entendus par le juge d’instruction sont Brahim Boumaout qui occupait le poste de directeur Stratégie Planification et Economie (SPE) nommé depuis à la tête du projet gazier de Sonatrach à Lima au Pérou, un investissement à l’international qui a vu le jour au temps de Chakib Khelil, de l’ex-vice-président commercialisation Ahmed Mazighi, en détention provisoire et Mohamed Karroubi qui occupait le poste de directeur exécutif au temps de la transaction devenu par la suite vice-président des finances.

Dans les prochains jours, les auditions  vont s’étendre à d’autres cadres qui vont être cités pour la première fois depuis le début de l’enquête suite aux éléments que devra révéler Ould Kaddour, indiquent des sources au sein de Sonatrach.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email