-- -- -- / -- -- --
Nationale

Affaire Achour Abderrahmane: les deux offciers de la sûreté de Tipasa en liberté provisoire  

Affaire Achour Abderrahmane: les deux offciers de la sûreté de Tipasa en liberté provisoire  

Le procès du richissime homme d’affaires Achour Abderrahmane, de Bessai Hacene et de Zaoui El Hachemi respectivement ancien chef de la sûreté de wilaya de Tipasa et ancien chef de la police judiciaire, qui devait se tenir, hier, devant le tribunal criminel d’Alger a été renvoyé à la prochaine session criminelle. L’affaire a été ajournée par le président en charge du dossier, Aïche Slimane suite à l’absence de l’avocat du principal accusé.

Les avocats constitués au profit des deux autres inculpés ont émis la main levée sur leurs clients estimant que ces derniers présentent toutes les garanties pour bénéficier de ces mesures. Les trois juges et sans la présence des membres du jury ont répondu favorablement à ces demandes.

Pour rappel, les trois mis en cause avaient introduit des pourvois en cassation à la chambre criminelle de la Cour suprême quant aux verdicts prononcés à leur encontre par le tribunal criminel d’Alger qui les avait condamnés à des peines de quatre ans de prison ferme pour s’être rendus coupables notamment en ce qui concerne les deux ex-cadres de la police qui avaient dissimulé des pièces relatives à l’implication d’Achour Abderhmane dans le litige qui l’opposait à la BNA, agence de Koléa.

Il est à rappeler que les inculpés sont impliqués pour faux et usage de faux, pour le premier et trafic d’influence et destruction de documents permettant la découverte d’un crime ou d’une infraction délictuelle, pour les deux autres. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email