Adolescent tué par un policier à Baraki : La DGSN ouvre une enquête – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Adolescent tué par un policier à Baraki : La DGSN ouvre une enquête

Adolescent tué par un policier à Baraki : La DGSN ouvre une enquête

La direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a annoncé, ce mardi, dans un communiqué l’ouverture d’une enquête suite à la mort d’un adolescent, tué par le tir d’un policier suite à une perquisition au domicile d’un dealer présumé, situé dans la commune de Baraki à Alger.

Selon la même source, le drame s’est produit ce mardi, à Baraki, lorsque des éléments de la Police judiciaire ont procédé à la perquisition d’un domicile. Cette opération s’est soldée par l’arrestation de deux personnes et la saisie de plus de 1 000 comprimés hallucinogènes et d’une quantité importante de drogue.

Les policiers ont été surpris par un groupe de jeunes du quartier qui ont tenté d’entraver le déroulement de l’opération, souligne le communiqué, ajoutant que cette situation a poussé un agent de police à utiliser son arme de service pour un tir de sommation.

balle a touché accidentellement un garçon âgé de 15 ans. Ce dernier a été rapidement transféré à l’hôpital Zmirli d’El Harrach, où il a succombé à ses blessures.

A cet égard, la DGSN a annoncé que le policier en question a été placé en garde à vue et l’arme à feu utilisée soumise à l’expertise balistique, avec l’ouverture d’une enquête sous le contrôle du procureur de la République près le Tribunal d’El Harrach.

La Direction générale de la sûreté nationale a également présenté ses sincères condoléances à la famille de la victime, en affirmant que l’opinion publique sera informée des résultats de l’enquête et des mesures prises, en coordination avec les autorités judiciaires compétentes.

Des témoins sur place ont affirmé que le policier avait tiré en direction d’un groupe de jeunes garçons rassemblés prés du lieu où s’est déroulée la perquisition de la maison du dealer présumé.

Aucun des témoins ne pouvait confirmer que le coup de feu qui ôté la vie jeune Ilyes, avait été tiré dans l’intention délibérée de tuer .

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email