-- -- -- / -- -- --
Nationale

Acquisition du vaccin anti-Covid : Aucune date n’est fixée

Acquisition du vaccin anti-Covid : Aucune date n’est fixée

La date du début de la campagne de vaccination contre le coronavirus n’est pas encore connue. Le ministre de la Santé a tenu à clarifier les choses, affirmant ne pas avoir annoncé le début de cette campagne pour le mois de janvier ni fixer de date pour l’acquisition du vaccin.

Une chose est sûre, l’Algérie importera un vaccin validé par l’OMS. «Nous n’importerons aucun vaccin non agréé par l’OMS», a affirmé, cemercredi, Abderahmane Benbouzid sur les ondes de la Chaîne 2, n’avançant néanmoins aucune date pour son acquisition. «En dépit d’une situation exceptionnelle et urgente vécue en Algérie, nous n’avons pris aucune décision ni avons fixé une date pour l’acquisition du vaccin», a-t-il indiqué. Le ministre contredit ainsi son collègue du comité scientifique du suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, Mohamed Bekkat Berkani, lequel a avancé, lundi passé, un possible début de la campagne de vaccination au mois de janvier si l’Algérie venait à acquérir le vaccin d’ici là.

«Les premières opérations de vaccination pourraient débuter dans le courant du mois de janvier», avait-t-il indiqué, affirmant que le mois de janvier «sera déterminant». Il faut dire qu’une campagne de vaccination pour le mois de janvier est peu envisageable, d’autant que l’Algérie, qui ne s’est pas encore fixée sur le ou les vaccins à acquérir, n’a donc pas passer la commande auprès des fournisseurs, lesquels sont très sollicités en ces temps de course au vaccin. Le pays n’a pas encore élaboré un plan de vaccination et les préparatifs ne semblent pas avoir commencé, alors que dans les pays qui prévoient la réception des premières doses de vaccin pour le mois de janvier, les préparatifs battent leur plein. Le professeur Ryad Mahyaoui, lui aussi membre du comité scientifique, a affirmé que le gouvernement n’a pas encore élaboré de plan de vaccination et que les structures qui recevront les citoyens à cet effet n’ont pas encore été déterminées.

Par ailleurs, le ministre de la Santé a signalé que «plus de 200 laboratoires concourent à la production des vaccins anti-Covid-19 vitaux, dont les résultats nécessitent un temps pour être rendus disponibles», affirmant que « l’Algérie suit de près tout ce qui se fait en matière de vaccins anti-coronavirus dans les pays qui sont en avance par rapport sur ce sujet». Il a tenu aussi à rassurer quant à l’accès au vaccin. «Tous les Algériens auront accès aux vaccins acquis», souligne le ministre, précisant que «la priorité est donnée notamment aux personnes âgées, aux malades chroniques, aux staffs médicaux et aux services de la Protection civile en contact direct avec la maladie».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email