Accord d’association Algérie/UE : CARE préconise un dialogue approfondi – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Accord d’association Algérie/UE : CARE préconise un dialogue approfondi

Accord d’association Algérie/UE : CARE préconise un dialogue approfondi

Après la publication de la première partie de sa contribution sur les raisons du blocage de l’accord d’association qui lie l’Algérie avec l’UE, le cercle de réflexion CARE vient de publier la deuxième partie, où un dialogue franc et constructif entre les deux parties est préconisé par le think tank. Et c’est à la partie algérienne d’afficher la nature du compromis qu’elle souhaiterait faire prévaloir dans sa relation commerciale avec l’Union européenne. 

C’est le statu quo dans le dossier de l’accord d’association Algérie/UE. L’Algérie qui a affirmé être «lésée» dans l’application de cet accord d’association, signé en 2002 et entré en vigueur en 2005, avait officiellement demandé la révision de celui-ci selon une approche gagnant-gagnant, tel qu’ordonné par le président de la République.

Mais pour l’instant, rien n’est encore fait pour surmonter les blocages. La nécessité d’engager un dialogue franc entre les deux parties a été soulignée par le think tank CARE, qui vient de publier la deuxième partie de sa réflexion sur ce dossier intitulée «Pour une politique commerciale extérieure au service de la diversification économique», où la perspective d’un redéploiement plus global de la politique commerciale algérienne a été mise en exergue.

CARE juge nécessaire de «rechercher une voie de sortie» pour cet accord. «Entre les constats d’évidence quant à la médiocrité des résultats économiques auxquels il a donné lieu, la perspective de sa dénonciation évoquée en filigrane et la suggestion ouvertement formulée d’une renégociation potentielle, il devient nécessaire de chercher une voie de sortie», a-t-on indiqué. Pour cela, «un dialogue approfondi et constructif» doit être engagé selon CARE.

Et c’est l’Algérie qui doit prendre cette initiative et dessiner les contours de l’accord, qui devrait être renégocié. «Etant l’économie qui subit au premier chef les préjudices du statu quo actuel, c’est à l’Algérie qu’il appartient, avant tout, d’afficher, aussi rapidement que possible, la nature du compromis qu’elle souhaiterait faire prévaloir dans sa relation commerciale avec l’Union européenne», estime CARE. Selon ce cercle de réflexion, ce dialogue pourrait être articulé autour des trois axes. 

Le premier axe résulterait «des conclusions d’une évaluation institutionnelle sérieuse et complète que tous les départements ministériels impliqués, directement ou indirectement, dans la gestion de l’accord gagneraient à mener à bien».

Le deuxième axe de ce dialogue devrait porter sur certains «aspects de l’accord d’association qui se posent comme des obstacles potentiels dans la perspective de la nécessaire négociation que l’Algérie aura à mener à bien en vue de son entrée à l’OMC». Certains de ces obstacles, est-il précisé, sont inhérents à des dispositions particulières de l’accord d’association, alors que d’autres «sont liés aux retards pris par notre pays dans la prise en charge de ce dossier». 

Le troisième volet devrait être articulé autour de l’avenir de la coopération entre les deux parties sur le volet stratégique des échanges énergétiques. 

Dans le volet de cette réflexion «Pour une mise en cohérence des accords commerciaux avec les partenaires à travers le monde», CARE a aussi souligné la nécessité pour les autorités algériennes de faire un choix «décisif», à savoir décider d’une ouverture commerciale ou de  restrictions administratives, outre la nécessité de «la reprise en main de la négociation pour l’accession à l’OMC». 

Il convient de rappeler que le think tank CARE avait, dans la première partie de sa contribution sur les raisons du blocage de l’accord Algérie-UE, publiée au mois de février passé, préconisé une évaluation approfondie de l’accord dans le but de délimiter le périmètre des changements souhaitables à apporter à l’accord. 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email