-- -- -- / -- -- --
Nationale

Accidents d’avion des deux dernières décennies

Accidents d’avion des deux dernières décennies

En une quinzaine d’années, plusieurs accidents ont été enregistrés à travers le territoire national dont deux durant la seule année 2013. Soixante-dix-sept passagers et quatre membres d’équipage avaient péri dans le crash de l’avion militaire, un Hercule C 130, en février 2014, sur le mont Fertas entre Ain M’lila et Aïn Kercha dans la wilaya de Oum el-Bouaghi.

Il avait à son bord 78 passagers et 4 membres d’équipage. L’avion, un Hercule C130 en provenance de Tamanrasset, devait atterrir sur le tarmac de l’aéroport de la Constantine vers midi. La tour de contrôle de l’aéroport avait perdu le contact avec le cockpit de l’avion au moment où le pilote négociait son approche de la piste d’atterrissage de l’aéroport près du mont Fertas sur les hauteurs de Aïn Kercha dans la wilaya de Oum El-Bouaghi. Les conditions climatiques de ce jour-là -des rafales de vent violent et des chutes de pluie auraient atténué la visibilité- étaient à l’origine de l’accident, a-t-on précisé quelques plus tard. 104 personnes dont les quatre membres de l’équipage, étaient à son bord lors de son décollage de la ville de l’extrême Sud avant que 28 passagers ne le quittent lors de l’escale de Ouargla. Deux autres voyageurs embarqueront alors de l’aéroport de la capitale du Sud, portant le nombre des voyageurs devant rallier Constantine à 78. 77 d’entre eux perdront la vie lors du crash survenu vers midi. Le seul rescapé, un jeune militaire de 21 ans originaire de la wilaya de Chlef, a séjourné plusieurs mois à l’hôpital militaire de Ali Mendjli à Constantine avant son rétablissement. Il a depuis regagné son domicile à Chlef. Au mois de mars 2003, un Boing737 appartenant à la compagnie nationale Air Algérie s’est écrasé quelques minutes après son décollage de l’aéroport de Tamanrasset faisant 103 morts dont 6 membres d’équipage. Toutefois, une personne survivra au crash le plus meurtrier de l’histoire de l’aviation civile algérienne.

Au début de décembre 2012, deux avions militaires se sont percutés lors d’un entraînement, provoquant la mort des pilotes des deux avions. En novembre 2012, un bimoteur militaire qui transportait une cargaison de papier fiduciaire pour la fabrication de billets s’était écrasé dans la Lozère. Cinq militaires et un représentant de la Banque d’Algérie avaient trouvé la mort dans cet acciden

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email