-- -- -- / -- -- --
Nationale

Absentéisme dans les écoles: Benghebrit se fâche

Absentéisme dans les écoles: Benghebrit se fâche

Alors que l’arrêt des cours pour les classes des trois cycles scolaires est prévu le 15 mai prochain, les candidats au baccalauréat n’ont pas attendu cette date et ont déjà commencé à déserter les bancs des établissements.

La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, met en garde les élèves contre cet absentéisme qui risque de leur nuire. Le conseiller au ministère de l’Education, Mohamed Chaïb Draa Tani, a annoncé hier l’introduction de mesures strictes pour lutter contre ce phénomène. S’exprimant sur les ondes de la Chaîne III de la radio algérienne, le responsable prévient que les candidats au baccalauréat qui cesseront de se présenter à leurs lycées avant la date fixée officiellement ne seront pas admis à redoubler s’ils échouent à leur examen. « Un élève qui ne termine pas son année scolaire aura des difficultés à repasser son bac en cas d’échec », a-t-il prévenu.

S’en prenant aux chefs d’établissement peu soucieux de respecter la période légale de scolarisation en favorisant ces désertions, Mohamed Chaïb Draa Tani a prévenu qu’il y aura des sanctions. Par ailleurs, le conseiller au ministère de l’Education nationale a dévoilé les dates de proclamation des résultats des trois examens de fin d’année scolaire 2017-2018. Il a précisé que les résultats de l’examen de la 5e année primaire (5e AP) seront connus le 6 juin, ceux du brevet de l’enseignement moyen (BEM) le 18 juin et enfin ceux du baccalauréat le 22 juillet. Le même responsable a souligné que les mêmes dispositions d’organisation de ces trois examens de l’année dernière seront reconduites eu égard à leur efficacité. Il a, à ce propos, annoncé la mobilisation de 637 780 enseignants et fonctionnaires pour la surveillance des épreuves et de 95 632 pour la correction des copies des candidats, et ce à travers plus de 18 300 centres d’examen. Mohamed Chaïb Draa Tani a rappelé que pour l’examen de la 5e AP, le nombre de candidats est de 797 812, en hausse de 4,89 % par rapport à l’année 2016-2017. Pour celui du BEM, il est de 595 875 candidats (+5,95%) et enfin pour celui du baccalauréat, il est de 709 448 (-7,31 %). D’autre part, et pour asseoir une école de qualité, il a rappelé que de nouveaux programmes d’enseignement et de nouvelles méthodes pédagogiques ont été introduits pour familiariser les enfants scolarisés à la réflexion, à

la critique et à l’évaluation. Il a affirmé que le niveau de l’école algérienne est en train de s’améliorer bien que, a-t-il reconnu, « elle n’est pas encore arrivée à ce que nous espérons ». L’intervenant a rappelé, par ailleurs, qu’un certain nombre d’instruments ont été ou sont en train d’être mis en place depuis quatre années déjà, mais qu’on ne commencera à en observer les effets que sur le long terme.

Plus de 347 000 inscrits au concours du 12 juin

Plus de 347 000 candidats se sont déjà inscrits pour le concours de recrutement de 8 586 postes d’enseignant et d’administrateur ouverts par le secteur de l’éducation, a annoncé Mohamed Chaïb Draa Tani. Ce dernier a précisé que 347 000 candidats se sont inscrits sur la plate-forme et que 260 000 ont déjà retiré leur convocation pour passer les épreuves du concours de recrutement de 3 778 enseignants pour le cycle primaire dans les langues arabe, français et tamazight. Mohamed Chaïb Draa Tani, qui s’exprimait sur les ondes de la radio nationale, a assuré que toutes les dispositions ont été prises pour le bon déroulement de ce concours fixé au 12 juin prochain et que les résultats seront donnés un mois après, soit le 11 ou le 12 juillet. Le conseiller au ministère de l’Education nationale a par ailleurs rappelé que cinq grades sont concernés par ce concours, à savoir professeur de l’enseignement primaire, sous-intendant, intendant, superviseur de l’éducation nationale, conseiller à l’orientation et enfin laborantin.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email