-- -- -- / -- -- --
Nationale

Abdemalek Boudiaf en liberté provisoire

Abdemalek Boudiaf en liberté provisoire

L’ancien ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, a été auditionné ce mercredi par le magistrat rapporteur de la Cour suprême en qualité d’ex-wali d’Oran.

L’audition s’est axée sur la relation qui le liait à l’ex-patron de la Sureté Nationale Abdelghani Hamel et sur les avantages qu’il lui aurait attribué lorsqu’il était à la tête de l’exécutif de la capitale de l’Ouest.

L’ex-ministre a bénéficié de la liberté provisoire et devra être entendu dans les prochains jours dans des affaires similaires liées à la malversation.

Abdelmalek Boudiaf a, en effet, été entendu dans le cadre de l’enquête sur une affaire relative à l’ancien directeur général de la Sûreté national, Abdelghani Hamel, incarcéré à la prison d’El Harrach pour plusieurs chefs d’accusation entre autres trafic d’influence, abus d’autorité et d’avoir bénéficié d’avantages et usage de la profession à des fins personnelles, détournement de foncier et enrichissement illicite. Il convient de rappeler qu’avant d’être nommé à la tête du ministère de la Santé en 2013, Abdelmalek Boudiaf était wali d’Oran pendant cinq ans. De 2005 à 2010, il a par ailleurs occupé le poste de wali de Constantine.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email