-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Abdelmalek Boudiaf : Vers la numérisation des dossiers médicaux

Abdelmalek Boudiaf : Vers la numérisation des dossiers médicaux

Cette mesure constitue “l’unique solution pour donner une impulsion qualitative aux établissements hospitaliers”, a affirmé le ministre lors d’une séance de travail avec les gestionnaires des structures de santé locales. 

Il a fait état, en outre, d’une stratégie visant à mettre fin à certains dépassements à l’intérieur des structures de santé et devant être mises en application prochainement, tout en soulignant la nécessité de réserver un bon accueil aux malades. 

Estimant que le secteur de la santé souffrait de deux contraintes, l’une organisationnelle et l’autre de gestion, M.Boudiaf a souligné la nécessité d’une “vision nouvelle, de la part aussi bien des professionnels que des partenaires, pour le relancer”.
Concernant le nouveau code de la santé, devant être réceptionné avant la mi-octobre prochain, après enrichissement de la part des partenaires sociaux, le ministre de la Santé a indiqué attendre de ce texte qu’il “réponde aux attentes du citoyen et les place au centre des préoccupations”.

Pour ce qui est du renforcement de l’encadrement, notamment en paramédicaux, 6.500 postes budgétaires seront ouverts, dont 205 en faveur de la wilaya de Laghouat qui bénéficiera, par ailleurs, d’un projet, actuellement à l’étude, pour la réalisation d’un institut supérieur de formation de paramédicaux, a-t-il fait savoir encore. 
M.Abdelmalek Boudiaf a annoncé, à cette occasion plusieurs autres décisions en faveur de la wilaya, dont l’approbation de la réévaluation des projets en cours de réalisation ou en voie de lancement, et nécessitant des financements supplémentaires, en plus de l’ouverture d’une unité de sang, dont l’expertise technique déterminera son maintien et possibilité de réhabilitation au niveau de l’EPH d’Aflou.

Auparavant, le ministre a inspecté le projet de centre anticancéreux de 140 lits sis à la cité El-Wiam à Laghouat. D’un coût de 4,5 milliards DA, cette structure de santé est actuellement à 25 % d’avancement de ses travaux et devra être réceptionnée au dernier trimestre de 2015.

La visite d’une journée du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, dans la wilaya de Laghouat a été clôturée par le lancement d’un projet de polyclinique dans la commune de Sidi-Makhlouf.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email