-- -- -- / -- -- --
Nationale

Abdelkader Zoukh : «On ne peut pas accepter de recours sans preuves»

Abdelkader Zoukh : «On ne peut pas accepter de recours sans preuves»

Le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, a déclaré hier lors d’une visite de travail et d’inspection sur les sites de départ et de relogement, que les personnes désirant faire un recours doivent avoir avant tout des preuves et des documents qui permettent l’approbation de leurs demandes.

Dans la nouvelle cité des 1078 logements de la commune de Baraki, une commission de recours est mise à la disposition des citoyens.

Dans le cadre du programme de lutte contre l’habitat précaire à Alger, le wali a déclaré : « Nous allons lutter contre ces habitats précaire et ces bidonvilles ; nous ne pouvons pas laisser des gens vivre dans des conditions pareilles ; actuellement nous avons 84 000 logements prêts pour la livraison, pour un total de 72 000 familles.

On remarque que l’offre dépasse la demande », et il ajoute que la question du relogement de la totalité des gens qui habitent dans des bidonvilles n’est qu’une question de temps .
Plusieurs sites ont été visités par le wali, débutant par des terrasses et caves de certains bâtiments situés dans les communes de Bab El-Oued, de Sidi M’hamed, et de Mohamed Bourahla, la nouvelle cité de relogement dans la commune de Baraki.

Les habitants des terrasses et des caves de ces sites comptent 46 familles, sachant que le reste des locataires vivant dans ces immeubles ne bénéficieront pas de nouveau logement, simplement d’une rénovation qui sera achevée en 2015.

La nouvelle cité des 1078 logements de Bentalha accueillera plus de 1041 familles issues des sites de Diar El Baraka, en plus du recasement de 294 familles occupant des immeubles menaçant ruine (IMR) dans les communes d’Hussein Dey, Kouba, Sidi M’hamed, Belouizdad, El Madania, Alger-centre, Bab El Oued, La Casbah et Raïs Hamidou.

132 familles des bidonvilles Ramdania et Mouiline de Douéra, et Dar Diaf de Chéraga, ainsi que 46 familles occupant des terrasses et caves d’immeubles de Bab El Oued seront également relogées.
Ces familles déménageront vers les cités des 1 078 logements de Bentalha, les 834 logements d’Ouled Slimane (Khraïcia), les 1 040 logements de Douéra, les 932 logements de Tessala El Merdja et les 1 432 logements Ben Abdi de Khraïcia.

Depuis fin août dernier, le wali promettait la réception de 11000 autres logements avant la fin 2014. La réception et la distribution de ce quota sont reportées au « premier trimestre 2015 » a-t-il dit.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email