-- -- -- / -- -- --
Nationale

Abdelkader Ouali : «L’objectif est d’alimenter H24 tous les foyers»

Abdelkader Ouali : «L’objectif est d’alimenter H24 tous les foyers»

Le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, Abdelkader Ouali a indiqué, lors de sa visite de travail et d’inspection qu’il a effectuée hier au Musée de l’eau de Toudja dans la wilaya de Béjaïa, qu’ »une nouvelle stratégie est adoptée dans le but d’assurer l’eau H24 dans les foyers, et ce à travers toutes les communes de la wilaya ».

Il a par ailleurs annoncé l’envoi d’une délégation interministérielle à Toudja dans les prochains jours. Celle-ci aura pour mission de trouver les voies et moyens d’atteindre un taux d’exploitation de 100 % des ressources du site.

Une étude devait être lancée à la fois pour la sauvegarde du site et du Musée de l’eau et aussi pour contenir les déperditions de cette denrée rare qui coule dans ce milieu naturel et vestige historique, et ce afin d’arriver à l’exploitation totale de ses eaux au profit des populations de la localité.

En effet, ces derniers n’ont pas manqué de revendiquer de l’eau h24 sachant qu’ils vivent à proximité d’une source et d’un lieu censé les approvisionner de la sorte, alors que ce n’est pas le cas. Le ministre a indiqué aussi que « la gestion de l’eau sera totalement affectée à l’Algérienne des eaux d’ici 2019 ». Il faut savoir qu’hormis les grands centres urbains, l’eau est toujours gérée par les régies communales.

M. Ouali a indiqué également que « seulement 4 communes sont actuellement approvisionnées H24 en eau dans la wilaya de Béjaïa, et ce à ce jour présent ». Selon lui, « Béjaïa dispose de ressources hydriques suffisantes mais une rationalisation et une bonne gestion de ces dernières sont nécessaires afin d’assurer une alimentation continue ».

Il a par ailleurs annoncé que « l’agence du littoral sera implantée à Béjaïa, une wilaya qui a une grande façade maritime ». Concernant le dessalement de l’eau de mer, le ministre a donné son accord pour expérimentation d’un projet à Béni K’sila. Les autres stations dépendront de la réussite ou de l’échec de cette l’expérimentation », a-t-il fait observer.

Le ministre a révélé que 80 sites pourraient constituer des retenues collinaires. Neuf barrages sont en cours d’achèvement au niveau national. Il a plaidé pour l’octroi des projets sectoriels aux entreprises capables de prendre la mesure de la rigueur budgétaire.

Lors de sa visite, le ministre a écouté des explications sur l’état d’avancement du projet de réhabilitation du réseau AEP de la ville de Béjaïa sur 206 kilomètres, dont 67 sont totalement achevés.
Répartis en quatre lots, ce projet connaît un taux d’avancement de 87 % à Sidi Ahmed, 100 % à Dar Djbel et au quartier Ihaddaden où les deux tranches ont atteint respectivement 73 % et 50 %.

Il a visité le lac Mézaïa, un parc d’attraction, où il a écouté un exposé sur l’état d’avancement des différents projets du secteur de l’environnement. Il a également inspecté une aire protégée du parc de Gouraya au niveau du Pic des singes ainsi que le site du projet de réalisation des collecteurs principaux des zones Aboudaou, Iryahène et Sidi Ali Lebhar en face du siège des Douanes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email