-- -- -- / -- -- --
Nationale

Abane et Zighoud grands stratèges à l’origine d’un projet d’Etat

Abane et Zighoud grands stratèges à l’origine d’un projet d’Etat

L’association Machaâl Echahid, en collaboration avec l’APC d’Alger-Centre, a rendu hier hommage à deux glorieux martyrs de la guerre de Libération, Zighoud Youcef et Abane Ramdane.

Cette initiative, organisée au centre culturel Larbi-Ben M’hidi, s’inscrit dans le cadre du forum de la mémoire célébrant la journée nationale du Moudjahid (Congrès de la Soummam du 20 août 1956 et attaques du nord constantinois le 20 août 1955).

La conférence retraçant le parcours des deux grandes personnalités historiques a été confiée au Dr. Mohamed Lahcene, Zeghidi enseignant universitaire également chercheur spécialisé dans l’histoire d’Algérie. Le conférencier, devant un parterre de moudjahidine et d’enfants d’un centre de vacances campant à Sidi F’redj, a d’emblée indiqué qu’il s’agissant de grands stratèges ayant planifié un acte majeur structurant la révolution algérienne.

C’est à l’issue de cette fameuse rencontre que la plateforme de la Soummam a été établie, définissant ainsi les objectifs et les dimensions de la révolution nationale.

A propos de Zighoud Youcef , le Dr Zeghidi s’est attardé sur ses qualités qui en ont fait un grand moudjahid, notamment ce qui a été réalisé lors des attaques du 20 août 1955 au nord constantinois.

De par son génie révolutionnaire, Zighoud Youcef a pu investir politiquement ces événements sur le front national et international pour, d’une part, mobiliser davantage le peuple algérien autour de cette grandiose révolution et d’autre part, internationaliser la cause algérienne et porter sa voix au-delà des frontières nationales.

En outre, le conférencier a mis en avant la coordination minutieuse entre les principaux dirigeants du Congrès de la Soummam.
C’est dans ce contexte que le parcours de l’architecte de la plateforme de la Soummam, Abane Ramdane, a été abordé par ce chercheur.

Ce denier a su exploiter les événements du 20 août 1955 pour entamer un travail de préparation qui a duré une année, donnant ainsi naissance à un rendez-vous aussi crucial pour structurer la révolution algérienne et ses dispositifs.

Par ailleurs, le Dr. Zeghidi a mis l’accent sur un point essentiel lié au travail de « recadrage « entrepris par le Front national de libération de l’action menée par Messali Hadj, s’installant alors en France, loin de la réalité vécue par le peuple algérien qui subissait l’oppression française.

« Un travail qui s’inspire de la déclaration du 1er Novembre, visant l’indépendance définitive de l’Algérie et l’unité de son peuple », a-t-il précisé.

A la clôture de cette commémoration, l’association Machaal Echahid n’a pas omis d’honorer, ne serait-ce que symboliquement, quelques moudjahidine ainsi que le Dr. Mohamed Lahcene Zeghidi.

Il convient de rappeler que l’association Machaâl Echahid continue ses activités et prévoit une « célébration gigantesque » du soixantième anniversaire, le 27 décembre 2017, de la mort du martyr Abane Ramdane.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email