-- -- -- / -- -- --
Nationale

AADL Béjaia: Lenteurs dans les travaux

AADL Béjaia: Lenteurs dans les travaux

Le projet des 2 000 logements AADL, implanté sur le site d’Ighzer-Ouzarif, à Oued-Ghir, n’a pas encore atteint la vitesse de croisière tant espérée par les souscripteurs.
Le taux d’avancement de ce programme, qui est destiné aux souscripteurs AADL de l’année 2002 et à ceux de l’année 2013 reste faible.
Les autorités de wilaya semblent concentrées sur ce programme qui enregistre un important retard, puisqu’il avait été lancé en 2014. Il faut rappeler que ce projet a changé de mains suite à une décision des autorités, une sanction décidée suite au retard dans lancement des travaux par la société indienne KMC Constructions Limited, à laquelle le projet avait été attribué en 2014. Il a été confié à l’entreprise chinoise CCCC en 2017.

Sur le programme des 2 000 logements confié à l’entreprise chinoise, 600 unités sont en cours de construction, soit 15 immeubles destinés aux souscripteurs de 2001. Par ailleurs, les travaux des 1 400 logements restants sont au premier stade, même si l’on assure que le programme connaîtra sa vitesse de croisière d’ici peu. Il faut rappeler que les souscripteurs ADDL1 avaient, mainte fois interpellé, les autorités sur le retard accusé par ce programme. Au départ, ils avaient même demandé l’emplacement du site pour se rendre sur les lieux et voir de plus près l’avancement des travaux, autrement dit suivre les travaux et être rassurés à ce sujet. S’agissant du programme des 4 200 logements en cours de lancement à Oued-Ghir, les travaux devraient bientôt débuter. Pour rappel, le coup d’envoi avait été donné il y a deux mois par le ministre de l’Intérieur Noureddine Bedoui.

Ces logements seront implantés dans deux sites dont le premier de 1 000 logements qui a été attribué à l’entreprise algérienne GE.BE.CO et dont les travaux n’ont pas encore débuté ou devraient bientôt démarrer comme on le susurre ici et là. Les 3 400 logements restants prévus sur un autre site en sont au stade des terrassements et des coffrages.
Cette importante tranche a été attribuée à l’entreprise turque Atlas, qui a réalisé des programmes de logements dans d’autres wilayas. Le défi pour les entreprises comme pour les autorités est désormais de rattraper le retard, surtout pour le premier programme, et surtout respecter les délais de livraison.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email