A moins d’une semaine du tirage au sort de la CAN 2025 au Maroc : Les « Verts » sur des charbons ardents – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Sports

A moins d’une semaine du tirage au sort de la CAN 2025 au Maroc : Les « Verts » sur des charbons ardents

A moins d’une semaine du tirage au sort de la CAN 2025 au Maroc : Les « Verts » sur des charbons ardents

La bande au nouveau sélectionneur Vladimir Petkovic, depuis que le Comité exécutif de la CAF a arrêté, lors de sa dernière, la date de la phase finale de la CAN 2025 de football, initialement prévue pour cet été (23 juillet – 21 août) et décalée à l’hiver prochain (21 décembre 2025-18 décembre 2026) sait ce qui l’attend avec le chevauchement de plusieurs défis à la fois

Un véritable marathon sur la route de nos Fennecs qui s’apprêtent à connaître leurs prochains adversaires sur la route de la prochaine Coupe d’Afrique des nations devant se dérouler en décembre2025-janvier 2026 au Maroc. Un calendrier, c’est le moins que l’on puisse dire, démentiel car au menu figure également la suite des qualifications pour le Mondial juste après la tenue de la messe africaine où le capitaine Mandi et ses camarades devraient faire le déplacement avec l’objectif de faire oublier leurs deux dernières participations considérées par le public comme catastrophiques. Une sorte donc de revanche sur eux-mêmes en tirant au passage la page du scandale arbitral face au Cameroun qui les a privés de Coupe du monde « Qatar 22 ».

Un programme officiel très chargé qu’il faudra honorer pour une réhabilitation avec un public qui tient malgré tout à son E.N en lui renouvelant sa confiance comme on a pu le constater lors du tournoi amical « Fifa Séries » en mars dernier suivi par les deux sorties de juin pour la Coupe du monde, même si la défaite contre la Guinée à Baraki même, a fait mal.

La bande au nouveau sélectionneur Vladimir Petkovic, qui s’est bien reprise en allant ramener un bon succès de Kampala City face à l’Ouganda qui lui a permis de garder la 1ère place du groupe, sait depuis que le Comité exécutif de la CAF a arrêté, lors de sa dernière, la date de la phase finale de la CAN 2025 de football, initialement prévue cet été (23 juillet – 21 août), et décalée à l’hiver prochain (21 décembre 2025-18 décembre 2026) sait ce qui l’attend avec le chevauchement de plusieurs défis à la fois.

Que les joueurs, comme leur nouveau coach, qui fait ses tous premiers pas sur les terrains du continent, doivent faire avec un calendrier très chargé comme le souligne le président de la CAF, Patrice Motsepe, et se préparer à une fin d’année 2024 difficile sur tous les plans. 

                                                                  L’Afrique c’est . . . Chic !

C’est ce à quoi doit aussi se préparer la FAF de Walid Sadi car les décisions prises par l’instance en charge du football, même si elles n’arrangent pas son programme de travail et les projets lancés, ne doivent pas être présentées comme arguments pour oublier les deux priorités qui engagent l’avenir du football dans son ensemble en protégeant au mieux les intérêts de l’E.N qui a beaucoup souffert ces dernières saisons des jeux de coulisses qui gangrènent le pouvoir de décision au niveau de la CAF où le président de la fédération royale marocaine, Fawzi Lekjaâ, fait la pluie et le beau temps.  Le 4 juillet prochain, à Johannesburg (Afrique du sud), pour Petkovic et ses hommes commenceront les choses sérieuses en se projetant sur le début de la campagne et cette entrée en matière dès cet automne, soit en septembre. Contre quel adversaire ? L’important c’est de se focaliser sur toutes les rencontres et cet enchaînement de sorties avant le finish prévu en novembre 2025, soit un petit mois avant le coup d’envoi de la CAN marocaine.

Entre-temps, il faudra en plus composer avec le reste, à un rythme infernal, des éliminatoires pour la Coupe du monde 2026 qui devraient prendre fin juste avant . . . la CAN. C’est tout sauf du gâteau. Comment caser tous ces défis ? La réponse au niveau du staff technique qui sait maintenant que les compétitions africaines ne répondent à aucune logique, le bricolage faisant règlement. Il reste la CAN 2027 (quand aura-t-elle lieu et c’est la question que tout le se pose après le report de celle de 2025 ?) qui succèdera juste après au Mondial organisé par la triplette Mexique- Canada- USA. Pour Petkovic ça fait un peu trop n’est-ce pas. L’Afrique du foot c’est ça. Surtout ça !

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email