A l’ère du tout numérique : Les médias face aux fakenews – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

A l’ère du tout numérique : Les médias face aux fakenews

A l’ère du tout numérique : Les médias face aux fakenews

Les fakenews se propagent rapidement à l’ère du numérique qui a créé un environnement propice à leur diffusion rapide. Elles peuvent être diffusées via une variété de plateformes médiatiques, y compris les réseaux sociaux, ce qui constitue un véritable défi pour les médias de détecter ce genre de contenu. Une situation qui impose d’instituer une éducation médiatique, permettant de détecter de faux contenus.

C’est l’un des thèmes abordés lors de la première Édition du « Mediacom Algeria Forum », qui s’est ouvert hier et se poursuivra au 14 septembre 2023, au Centre international des conférences (CIC) à Alger.

«Les nouvelles technologies sont intégrés dans tous les domaines, y compris les médias. Il faut dire que l’intelligence artificielle en particulier a changé la façon de recevoir et de consommer un contenu. La difficulté aujourd’hui consiste à faire la différence entre un contenu vrai, d’une source fiable, et un contenu de type fake news», a expliqué le président de groupement des acteurs du numérique (GAAN), Abdelouaheb Gaoua, ajoutant que « pouvoir capter la fausse information devient de plus en plus difficile à cause de la mise en disposition de l’intelligence artificielle à la portée des mains de tout le monde ».

Le président du GAAN a également affirmé qu’un véritable travail de sensibilisation et d’éducation médiatique doit être impérativement mis en place pour pouvoir détecter un faux contenu. Il a ainsi conseillé de vérifier la source de l’information avant de la partager. « Un contenu faux ou sensationnel se propage très rapidement avant qu’il soit démenti, ceci peut engendrer de graves conséquences» a-t-il souligné.

De son côté, le directeur général de la chaîne télévisée AL24 News, Salim Aggar, a indiqué qu’actuellement, « chaque pays a son arme médiatique, y compris l’Algérie, qui répond aux informations fausses ou erronées qui sont diffusées par certains médias extérieurs voulant attaquer le pays ». Il a souligné que la présence et la visibilité sur les réseaux sociaux est « l’une des grandes batailles » pour une chaîne internationale, et ce, à travers la diffusion des informations en continue sur ces plateformes, notamment YouTube.

Par ailleurs, pour faciliter la transition des médias « classiques » vers le numérique, ainsi que garantir la sécurité des données et les informations sensibles, les organes médiatiques font recours à des spécialistes du domaine, vue l’importance de cette transition. C’est ce qu’a fait savoir Sonia Zaidi, la représentante de la société Ayrade, spécialisée dans la digitalisation des entreprises.

En outre, plusieurs thèmes sont programmés lors du « Mediacom Algeria Forum », à savoir la législation des médias, l’utilisation de la digitalisation et l’intelligence artificielle dans le domaine médiatique. L’événement aborde, également, la production audiovisuelle, la production médiatique, la digitalisation et les enjeux liés à l’utilisation de l’intelligence artificielle dans ces secteurs.

Plus de 100 exposants prennent part à cet événement avec la participation de 50 invités d’honneur, ainsi que plus de 3000 participants. Ceci constitue une opportunité pour les porteurs de projets, journalistes, chroniqueurs, réalisateurs, producteurs et créateurs de contenu, afin d’explorer et de débattre des avancées en matière de médias, communication et nouvelles technologies à travers l’organisation de plusieurs conférences et workshops, avec l’intervention de différents speakers.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email