A l’approche du mois du Ramadhan : Les prix des produits alimentaires en hausse – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

A l’approche du mois du Ramadhan : Les prix des produits alimentaires en hausse

A l’approche du mois du Ramadhan : Les prix des produits alimentaires en hausse

A l’approche du mois de Ramadhan, les prix des fruits, des légumes et des produits alimentaires de large consommation connaissent une hausse, selon un rapport de l’organisation algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE). Les citoyens expriment d’emblée leur inquiétude de revivre le scénario de la flambée des prix qui se reproduit chaque année durant le mois sacré.

Cette flambé inexplicable pour certains continue d’épuiser le porte-monnaie du citoyen algérien. La liste des prix des légumes et des fruits publiée ce lundi, par l’APOCE, démontre une hausse des prix qui a touché la majorité des produits de large consommation. Ainsi, l’oignon est proposé à partir de 100 DA/kg, les courgettes, les tomates et le poivre, y compris le piquant, sont à 150 DA/kilo.

Les légumes saisonniers sont aussi concernés par cette hausse, malgré leur disponibilité. Les carottes sont vendues à pas moins de 60 DA/kg, les betteraves et les artichauts sont à 100 DA/kilo. La pomme de terre, les fenouils et le chou-fleur sont actuellement les moins chers sur le marché avec 50 DA le kilo. 

Les fruits même saisonniers, notamment les agrumes, l’orange et la mandarine ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Elles sont affichées à plus de 250 DA le kilo. Le prix des bananes est toujours fixé à 400 DA / le kilo, la pomme est à pas moins de 400 DA / le kilo. Les viandes, déjà inaccessibles, n’ont pas échappé à cette tendance haussière des prix. La viande blanche, notamment le poulet, est de nouveau à 420 dinars le kilo, alors qu’il était proposé, les jours passés entre 300 et 350 dinars. Le prix des œufs est toujours élevé, soit 500 dinars. Pratiquement tous les marchés des différents quartiers de la capitale et de ses banlieues sont touchés par cette inflation.

Une nouvelle augmentation des prix n’est pas à écarter, prédisent des experts, signalant que les prix devraient augmenter, comme à l’accoutumée, avec l’arrivée du mois de Ramadan, en raison d’un excès de la demande des ménages.

Sachant que la demande sur les différents produits va se multiplier avant et durant le mois de Ramadan, les autorités compétentes doivent agir vite pour freiner la spirale actuelle avant de se trouver face à une autre vague de hausse des prix, soulignent encore les experts.

Une augmentation générale des prix est constatée, comme le démontre le dernier bilan de l’Office national des statistiques (ONS). Les produits alimentaires ont connu une croissance de 0.2 % dans la ville d’Alger. Ceci est dû à l’augmentation des prix des produits agricoles frais, selon l’indice des prix à la consommation du mois de décembre, publié par l’ONS.

Pour rappel, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune avait affirmé qu’avec l’avènement du mois sacré, tous les consommateurs seront en mesure d’acquérir tous les produits alimentaires à des prix raisonnables, incitant toutes les autorités responsables à mettre en place toutes les mesures nécessaires pour reprendre le contrôle sur les prix en luttant contre la spéculation sur les produits alimentaires, principale cause de la hausse des cours. Des mesures, notamment judiciaires, sont déjà prises dans ce sens.

Le directeur général de l’Algérienne des viandes rouges, Alviar, Lamine Derradji avait annoncé le 11 janvier dernier que de grandes quantités de viandes rouges seront «importées de pays frères et d’Amérique du Sud, en prévision du mois de Ramadhan». Ces viandes «seront disponibles sur tout le territoire national et contribueront d’une manière efficace à stabiliser les prix et briser la spéculation», a-t-il ajouté soulignant que d’autres quantités de viandes seront apportées. D’autres organismes publics en charge ont rassuré les ménages sur la disponibilité des produits à des prix abordables.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email