-- -- -- / -- -- --
Nationale

A la veille de l’examen du BAC: Ouadjaout rassure les candidats

A la veille de l’examen du BAC: Ouadjaout rassure les candidats

Le ministre de l’Éducation nationale, Mohamed Ouadjaout, a tenu à rassurer les candidats du  baccalauréat et leurs parents, que les sujets ne concerneront que les cours enseignés durant le premier et le deuxième trimestres de l’année scolaire 2019/2020.

Le ministre qui s’est réuni, à la veille de l’examen du Bac, en visioconférence avec les 50 directeurs de l’éducation de wilayas en présence des cadres du ministère, s’est voulu confiant. Il a adressé un message aux candidats du Bac, ainsi qu’à  leurs parents, pour les rassurer quant aux sujets des épreuves. « Les sujets d’examen du Baccalauréat ne concerneront que les cours enseignés au cours du premier et deuxième trimestres de l’année scolaire 2019/2020, comme cela était  le cas pour le Brevet d’enseignement moyen (BEM 2020) », a déclaré  Oudjaout.

Le ministre de l’Education nationale a indiqué que son secteur tenait à accorder une attention particulière aux mesures de santé et de prévention, dans cette circonstance exceptionnelle que traverse le pays, afin d’assurer le bon déroulement de l’examen du BAC 2020 en Algérie. Ouadjaout a rappelé en outre que son ministère s’est engagé dans un processus d’accompagnement psychologique et pédagogique pour les élèves concernés par les examens du Brevet de l’enseignement moyen et du Baccalauréat; et ce, depuis le 4 avril dernier.

Il a, de ce fait, profité de l’occasion pour rappeler aux directeurs de l’éducation, et aux responsables des centres d’examens, de mettre strictement en œuvre toutes les instructions et mesures d’organisation et de sécurité, contenues dans les différents dépliants relatifs à l’organisation du baccalauréat. Parmi ces mesures, Ouadjaout a insisté  sur  la nomination d’un nombre supplémentaire d’enseignants surveillants pour combler toute éventuelle  absence, avec la nécessité de leur assurer le transport vers les communes dans lesquels ils sont désignés, en coordination avec les directions des transports, et ce pour le rôle important qui leur est assigné, afin de donner plus de crédibilité et d’intégrité à l’examen et d’incarner le principe d’égalité entre les candidats.

Il a mis l’accent sur le fait de sensibiliser à nouveau sur la nécessité de lutter contre le phénomène de la fraude et informer les candidats des sanctions judiciaires résultant de la commission ou tentative de fraude ou de collusion avec eux. Il est également   recommandé  de consacrer la période entre huit heures (08h 00h) et huit heures trente (08h30) du matin, et entre deux heures et demie (14h30h) et quinze heure (15h00h) de l’après-midi, au  rappel des mesures de prévention et incité les candidats à  les respecter.

Le ministre à tenu à  assurer que la famille éducative ne ménagera aucun effort pour assurer la réussite de l’examen du baccalauréat. Cela ne se fera pas, selon lui, qu’avec les efforts consentis par tous les concernés  par l’examen, qui veilleront  à mettre en œuvre toutes les mesures d’organisation et de sécurité contenues dans les circulaires préparées par le ministère de l’Éducation nationale, ainsi que les guides de l’examen. Il faut rappeler, que le nombre de candidats pour le bac a atteint 637 538 candidats, dont 413 870 scolarisés et 223 668 libres. Ces candidats seront répartis sur 2261 centres de déroulement et supervisés par 192 300 encadreurs.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email