-- -- -- / -- -- --
Op-Ed

A cette femme…

A cette femme qui se lève à 5h00 du matin pour préparer le café à son époux, qui lui “chipe” 100 DA par ci, 200 DA  par là pour s’acheter de la teinture et des “affaires de femme”, à cette femme qui troque les vieilles affaires de ses enfants contre des mugs en grès et qui boit de toutes les calices pour sauver tous les intérêts sauf le sien, à cette femme qui s’est inscrite dans l’univers de l’indicible où le silence étouffe tous les cris, les maux et les souffrances.

A cette femme jugée et désertée par les siens dans les moments difficiles. A cette femme divorcée qui veut « sortir » travailler pour subvenir aux besoins de son enfant et qui se voit empêchée par un père ou frère « peu accommodant ».
A cette femme coupable de “fait” car célibataire.

A cette femme qui veille des nuits et que se prive de tout pour qu’à la fin sa progéniture lui dicte sa conduite ou la jette dans un établissement spécialisé à la première occasion.
A cette femme empêchée de porter le voile, le short, la mini-jupe, le jean ou la djebba au nom de tous les diktats.
A cette femme qui s’est rabattue (à tort ?) sur son corps pour exprimer son émancipation.

A cette femme empathique de ses sœurs de toutes les conditions, classes et extractions, de tous les niveaux intellectuels, qui sans juger cherchera à élever sa sœur, la relever, lui donner la main, l’écouter dire, pleurer, rire, narrer et errer.
A cette femme si généreuse, si féconde, si capable de créer et de procréer.

A toutes les femmes du monde, je souhaite une belle journée et du courage pour parfaire un long chemin contre les inégalités et pour la dignité.

De ce fait, soyez heureuses, faites-vous belles, ouvrez vos cœurs à ceux qui le méritent et pensez à vous, à vous préserver car vous avez assez donné, vous donnerez certainement beaucoup de vous-mêmes. Prenez du temps pour vous.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email