A cause de la crise énergétique, fin des matches en soirée en Allemagne – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Sports

A cause de la crise énergétique, fin des matches en soirée en Allemagne

A cause de la crise énergétique, fin des matches en soirée en Allemagne

De nombreux conseils municipaux en Allemagne ont transmis des lettres aux clubs de football de la première et deuxième divisions de la Bundesliga ce vendredi 30 septembre leur annonçant leur  décision de limiter l’utilisation des projecteurs dans les stades et les chauffages.

En attendant l’accord de la Ligue allemande (DFL), beaucoup de clubs pourrait donc ne plus jouer de matches en soirée.

Selon une décision reçue par le club Nuremberg (div 2), le conseil municipal de la ville a été le premier à ouvrir la voie à une restriction de l’utilisation des projecteurs du stade Max Morlock jusqu’à « neuf heures du soir maximum », afin de réduire sa consommation d’énergie dans le contexte de la crise énergétique.

La décision de la mairie doit encore être validée par la Ligue allemande (DFL).

« Le gaz et l’électricité pourraient faire défaut en hiver. C’est pourquoi les conseil municipaux ont rediscuté des moyens d’économiser l’énergie », a déclaré la ville dans un communiqué, ajoutant qu’elle avait la volonté de limiter l’utilisation des projecteurs et du chauffage sous le terrain.

La hausse des prix de l’énergie a aussi alourdit la facture d’électricité et de gaz des clubs allemands.

De son côté, le club de deuxième division SC Paderborn a commandé un rapport sur la manière dont il peut exploiter leur chauffage au sol de manière plus efficace et plus rentable.

Le Borussia Mönchengladbach a réduit la température des pièces chauffées de deux degrés depuis le début de la guerre d’agression russe, a indiqué le club de Bundesliga au Rheinische Post. Six pour cent des coûts énergétiques pourraient ainsi être économisés.

L’équipe de deuxième division Fortuna Düsseldorf a agi de la même manière. L’exploitant de la Düsseldorf Arena, en concertation avec le club, a décidé que la température dans les loges VIP serait réduite de deux degrés. « A l’avenir, les zones de promenade ne seront plus chauffées, même par temps froid »l’opérateur a dit au « RP ».

L’ancien directeur général du DFL, Andreas Rettig, a récemment appelé le football professionnel à apporter une contribution significative aux économies d’énergie. Pour Rettig c’était incompréhensible « qu’en hiver le chauffage au sol et les projecteurs tournent à plein régime. »

Selon Rettig, un chauffage de pelouse au mazout consomme environ 2 000 litres de mazout par jour. « C’est à peu près autant qu’une maison unifamiliale en une année entière », selon Rettig. Sa suggestion : changer le calendrier à l’année civile, par exemple de mars à décembre, afin de sauter les mois énergivores.

L’Allemagne risque d’être le pays le plus affectée par la crise énergétique induite par la guerre en Ukraine et les sanctions imposées à la Russie. Cela d’autant que les américains ont saboté cette semaine les Gazoducs Nord Stream1 et Nordstream 2 par lesquels parvenait le gaz russe vers l’Allemagne.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email