-- -- -- / -- -- --
Nationale

99 000 nouvelles places pédagogiques et 55 000 lits prévus

99 000 nouvelles places pédagogiques et 55 000 lits prévus

Le secteur de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique sera renforcé lors de la prochaine rentrée universitaire par 99 000 nouvelles places pédagogiques et 55 000 lits, a annoncé le ministre, Tahar Hadjar.

Le renforcement des capacités d’accueils au sein des structures universitaires, est considéré comme une priorité parmi celles fixées par le programme d’action du secteur à court et moyen termes, dans le cadre de la conférence nationale de l’université, organisée en janvier dernier, a indiqué le ministre.

« Ce renforcement ne peut se faire qu’à travers la bonne gouvernance, en vue de répondre aux différents besoins », a-t-il affirmé. « En raison du nombre important d’inscrits et de candidats au baccalauréat, 99 000 nouvelles places pédagogiques et de plus de 55.000 lits devraient être réceptionnés lors de la prochaine rentrée universitaire », a précisé M. Hadjar, lors d’un exposé sur son secteur présenté devant la commission de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des affaires religieuses de l’Assemblée populaire nationale (APN).

Le programme du secteur vise à « promouvoir le système de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour le mettre au diapason des normes internationales et d’un enseignement de qualité « , a souligné le ministre, ajoutant que la stratégie actuelle du secteur englobe des actions de développement et de réforme et des mesures de soutien, a-t-il poursuivi.

Le plan englobe des structures pédagogiques, de services et d’autres espaces, notamment des bibliothèques, des centres de recherche, des sources d’information, des laboratoires d’enseignement des langues et des espaces d’accompagnement pédagogique de l’étudiant, outre l’aménagement d’espaces universitaires de rencontre et des clubs d’enseignants et d’étudiants.

Les efforts déployés ont pour objectifs le soutien et l’extension du réseau universitaire et la consolidation du cadre pédagogique et scientifique des points de vue qualité et quantité, dans le cadre du plan scientifique définissant la carte universitaire, a-t-il dit.

Il s’agit également de l’amélioration pédagogique et de l’encadrement scientifique en vue de hisser les facultés intellectuelles des diplômés universitaires, outre le développement de la formation des formateurs en doctorat et la correction des lacunes, a précisé le ministre.

Le plan vise à soutenir les enseignants et à assurer leur participation aux manifestations scientifiques nationales et internationales, outre le renforcement de la contribution des compétences scientifiques établies à l’étranger dans l’effort national de recherche scientifique, a-t-il estimé. 

Les reformes consistent à remédier aux dysfonctionnements relevés sur le terrain, à améliorer la qualité des œuvres sociales, à asseoir les règles d’un enseignement qualitatif et continu, à consacrer le système d’évaluation, à former des élites universitaires et à renforcer le système des grandes écoles et la dimension professionnelle de la formation supérieure, a expliqué le ministre.

Elles visent à élaborer des contenus, à développer les pratiques pédagogiques et les offres de formation, à impliquer les professionnels dans le renforcement des capacités entrepreneuriales et à encourager l’esprit d’initiative, tous les aspects de la vie estudiantine et les activités scientifiques, a indiqué le ministre, soulignant qu’une conférence nationale sera prochainement organisée sur cette question.

Parmi les projets programmés, le ministre a cité la révision de textes d’orientation des nouveaux étudiants, outre l’accélération de la cadence de réalisation des projets universitaires.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email