-- -- -- / -- -- --
Nationale

795 ha de végétation détruits à Béjaïa à cause de la canicule et feux de forê

795 ha de végétation détruits à Béjaïa à cause de la canicule et feux de forê

La canicule qui traverse la wilaya de Béjaïa depuis plusieurs semaines s’est accentuée ces derniers jours à la faveur des feux de forêt qui ont affecté et continuent d’affecter la région. La lutte contre les incendies, menée obstinément et sans discontinuation par les soldats du feu et les services des forêts un peu partout, et souvent avec l’appui des riverains, se poursuit chaque jour que Dieu fait. Le nombre de feux et les dégâts causés au patrimoine forestier de la wilaya se sont multipliés plusieurs fois cette année ce qui n’augure rien de bon.

Dans un bilan qui nous a été communiqué ces derniers jours par la Protection civile, on constate l’ampleur des dégâts causés à la végétation et aux forêts. Toutes les localités sont pratiquement touchées par ce phénomène qui s’est accentué cette année où l’acte criminel n’est hélas pas à exclure. Des feux se déclarent simultanément dans plusieurs localités. « Ce sont 621 feux de forêt dont 88 estimés importants qui ont été recensés depuis le début de l’été, notamment entre le 1er juin et le 31 juillet, soit en deux mois », a indiqué la cellule de communication et d‘information de la Protection civile dans un bilan qui nous a été transmis. Une période au cours de laquelle les soldats du feu ont effectué quelque 800 interventions au total. Durant cette période, 795,2 hectares ont été détruits, en majorité de la broussaille, soit 30%, 19,5 ha de forêt et plus 4 000 arbres fruitiers. 2 000 bottes de foin et de paille ont été aussi ravagées par les flammes.

Deux poulaillers et plus de 100 ruches ont également été dévastés, sans compter des cultures. Et le mois de juillet a été la période la plus sinistre en matière de dégâts avec 704,4 ha de végétation détruites. L’an dernier, la Protection civile avait enregistré durant la même période 244 feux dont 22 considérés importants, 91 interventions, 135 ha détruits, 1 275 arbres fruitiers et 80 bottes de foin et de paille avaient été dévastées. Ainsi le nombre de feux et le nombre d’hectares détruits se sont multiplié plusieurs fois cette année. « Nos unités et les dispositifs mis en place pour les deux campagnes sont sur le qui-vive pour d’éventuelles interventions et l’aide de nos concitoyens doit être de tous manifesté tout le temps pour réduire les dégâts et protéger la nature et le patrimoine forestier de la wilaya », souligne la cellule de communication de la Protection civile.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email