-- -- -- / -- -- --
Nationale

79 personnes décédées par asphyxie au monoxyde de carbone

79 personnes décédées par asphyxie au monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone ne cesse de faire des victimes en Algérie. 79 personnes ont trouvé la mort des suites de l’inhalation du monoxyde de carbone, alors que 1 065 autres ont été secourues à travers le territoire national durant les neuf premier mois de l’année en cours, a indiqué lundi un bilan de la Protection civile.

La négligence, l’absence d’aération ou encore la commercialisation de chauffages à gaz ne répondant pas aux normes de sécurité requises sont les premières causes de centaines de décès chaque année en Algérie.

Ainsi, les statistiques enregistrées durant l’année écoulée font état de 2 003 personnes incommodées ou intoxiquées par les gaz brûlés ou le monoxyde de carbone et 123 victimes sont malheureusement décédées.

La majorité des décès par asphyxie causés par des gaz « sont dus à une erreur de prévention en matière de sécurité », relève la Protection civile, précisant que ces erreurs « se résument, en général, à la mauvaise ou le manque de ventilation, à la non-conformité des équipements de chauffage, au mauvais montage et mise en œuvre de ces équipements par un personnel non qualifié « .

Ainsi, la Protection civile lance une campagne de prévention et de sensibilisation sur le danger d’asphyxie sur l’ensemble du territoire national, en collaboration avec d’autres secteurs.

La campagne, qui débutera aujourd’hui jusqu’à la fin de ce mois, vise à informer et à sensibiliser le large public sur les dangers liés à une mauvaise utilisation des appareils fonctionnant au gaz, particulièrement en période hivernale où ce risque s’amplifie davantage.

Pour chauffer son logement en toute sécurité, il est conseillé chaque année, avant que l’hiver n’arrive, de faire vérifier et entretenir ces installations de chauffage et de production d’eau chaude.

L’objectif essentiel étant d’empêcher une mauvaise combustion due surtout à des appareils défectueux en évitant la présence d’impuretés ou une évacuation insuffisante des gaz causée par un conduit mal raccordé ou obstrué. 

Il est utile de rappeler que le monoxyde de carbone est un gaz inodore, incolore et indétectable dont la production résulte d’une mauvaise combustion. Tous les modes de chauffage, de production d’eau chaude et, plus généralement, tous les appareils de combustion, sauf électriques, peuvent produire du CO2.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email