-- -- -- / -- -- --
Nationale

6 000 policiers mobilisés pour sécuriser les plages algéroises

6 000 policiers mobilisés pour sécuriser les plages algéroises

Dans le but de sécuriser les estivants qui se rendent par milliers dans les plages algéroises, la Sûreté de wilaya d’Alger (SWA) a mis en place tout un dispositif composé de plusieurs milliers de policiers, au grand bonheur des vacanciers. Elle vient aussi d’installer dix nouveaux centres hautement fortifiés pour le même but.

Six mille policiers de différents grades sont engagés dans le cadre du plan spécial de « sécurisation des lieux de vacances », tandis que dix centres de sécurité relevant de la police d’Alger sont installés au niveau des plages algéroises pour sécuriser, chaque jour, les milliers d’estivants. C’est ce qu’a annoncé hier la Sûreté d’Alger.

Selon la cellule de communication de la SWA, les patrouilles mobiles et les unités spéciales engagées depuis le début de la saison estivale pour sécuriser les plages ont été renforcées.

Egalement, les dix centres de sécurité créés par la Sûreté d’Alger au niveau des plages de la capitale, afin de rassurer les estivants venus des quatre coins du pays mais aussi les touristes étrangers ayant choisi Alger pour passer les vacances, ont été équipés en hommes et en matériels.

Grâce à ces nouveaux centres de sécurité, les policiers peuvent intervenir plus rapidement en cas de menace contre les estivants, tout comme le contrôle des plages sera plus vigoureux. Pour la Sûreté d’Alger, la sécurité des citoyens et des biens publics nécessite une présence policière rapprochée, et c’est ce que nous sommes en train de faire chaque jour.

Les lieux à grande fréquentation tels que la plage El Kettani à Bab El Oued, le port de Djemila à Aïn Bénian et autres grands restaurants de Draria et Staouéli, ainsi que les grandes surfaces de Bab Ezzouar et du Caroubier, sont hautement surveillés grâce à de nouveaux renforts composés de patrouilles mobiles et pédestres.

Ces lieux sont nettement encadrés par la présence de dizaines d’agents de l’ordre avec des chiens renifleurs, au grand bonheur des familles qui s’y présentent, chaque soir, par milliers pour passer des moments agréables.

Par ailleurs, un dispositif sécuritaire a été mis en place pour contrôler la circulation routière et surtout pour désengorger les points noirs dont souffre la capitale. Sur ce plan, la Sûreté d’Alger a rassuré les usagers de la route et par la même occasion les estivants que ses unités veillent, de jour comme de nuit, à la sécurité routière, surtout au niveau des axes routiers qui donnent accès aux plages.

Des renforts ont été engagés pour cela, a expliqué la Sûreté d’Alger. « Le dispositif sécuritaire est maintenu 24h/24 et 7j/7. Nos unités veillent au bon déroulement de la circulation routière surtout durant les heures de pointe, où les estivants empruntent les voies rapides et les axes routiers secondaires pour rentrer à la maison, créant d’énormes embouteillages ».

Pour éviter aussi les accidents routiers durant la saison estivale, où généralement des dizaines de décès sont enregistrés, la police algéroise a fait appel au renfort. Cela a permis de réduire le nombre des accidents de la circulation durant cet été. D’ailleurs la Sûreté d’Alger n’a comptabilisé que quatre décès durant le mois de juin passé.

Un record en matière de prévention et un exploit pour la Sûreté d’Alger grâce à son plan spécial saison estivale 2017. Depuis le début de l’année en cours, la Sûreté de wilaya d’Alger a recensé 23 2260 infractions au code de la route qui ont nécessité le retrait immédiat de 19 010 permis de conduire, et enregistré 444 accidents de la circulation ayant entraîné 491 blessés et 19 décès, dont la cause principale demeure le non-espect du code de la route.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email