-- -- -- / -- -- --
Nationale

5e mandat: Le FLN appelle à une adhésion massive

5e mandat: Le FLN appelle à une adhésion massive

Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbès, a affirmé ce dimanche que sa formation politique œuvrait à la concrétisation du « Front populaire solide » auquel le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, avait appelé le 20 août dernier. Indiquant que cela se réalisera avec la contribution de toutes les forces nationales en vue de « consolider l’immunité du pays et préserver sa stabilité, sa sécurité et son unité ».

Lors d’une réunion de concertation avec les partis de soutien à la continuité pour la stabilité, Ould Abbès a indiqué que son parti « adhère pleinement à l’idée de la constitution de ce front et de sa concrétisation sur le terrain avec la participation de toutes les forces nationales vives (partis politiques, organisations nationales, estudiantines, syndicales, médias et organisations patronales). Et ce, ajoute le SG du FLN, en vue de consolider l’immunité de l’Algérie, de préserver sa sécurité, sa stabilité et son unité et de protéger les acquis des vingt dernières années.

Qualifiant l’appel du président de la République à la constitution d’un Front populaire de « Déclaration de 1er Novembre 1954 », en ce sens où l’objectif, a-t-il dit, est « de renforcer la capacité à faire face aux défis sécuritaires et économiques, à lutter contre toute forme de corruption et contre la drogue et à prémunir les générations montantes ».

Le SG du FLN a mis en avant « l’impératif de la conjugaison des efforts pour affronter tous les fléaux qui rongent la société et l’économie et contrer toutes les véhémentes campagnes et menaces visant à déstabiliser le pays et à saper la souveraineté de sa décision ».

Réitérant le soutien « absolu et inconditionnel » de son parti au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, « en reconnaissance et en valorisation des réalisations accomplies sous sa conduite », le SG du FLN a renouvelé pour la énième fois l’appel au chef de l’Etat à « poursuive son œuvre pour l’étape à venir ».

De son côté, le secrétaire général de l’Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli, en sa qualité de coordinateur des partis de soutien à la continuité pour la stabilité et la réforme, s’est félicité de l’adhésion de ces formations politiques au « Front populaire solide ». Estimant que l’objectif à travers cette initiative est de « préserver la souveraineté de décision, d’approfondir la démocratie et de faire face à toutes les manœuvres, tant au plan interne qu’externe ».

La réunion a été sanctionnée par une déclaration dans laquelle ces partis qui ont répondu présent à l’appel du président de la République ont exprimé « leur adhésion pleine et totale » au « Front populaire solide ». Ils se disent disposés à participer à l’élaboration du projet de plate-forme de ce front et à l’ouverture du dialogue avec toutes les composantes de la société, afin d’élargir cette participation et d’atteindre les objectifs escomptés ». Ould Abbès a rappelé en outre que les portes restent ouvertes pour tous ceux désirant rejoindre ledit front.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email