-- -- -- / -- -- --
Nationale

500 contrebandiers arrêtés depuis janvier

500 contrebandiers arrêtés depuis janvier

La chasse aux contrebandiers bat son plein aux frontières. Depuis janvier, les forces combinées de l’Armée et les gardes-frontières (GGF) ont interpellé 500 contrebandiers. Un de ces contrebandiers a été abattu durant les opérations par les forces de sécurité suite à son refus d’obtempérer.

La traque aux contrebandiers bat son plein dans le Sud du pays. A In Guezzam, In Salah, Tamanrasset, El Oued, Béchar et bien d’autres villes du Sud, ici des milliers de contrebandiers sont pourchassés par les forces de l’ANP, ce qui a donné lieu à une nouvelle naissance de lutte contre le crime organisé. Les forces de l’Armée nationale populaire (ANP) appuyés par les GGF ont réussi, depuis le début de l’année en cours, d’interpeller plus de 500 contrebandiers, lors des embuscades et opérations menées sur les frontières.

D’après le Ministère de la Défense, ces opérations ont permis la mise en échec de plusieurs tentatives d’évasion de divers produits algériens hors du territoire national, voire via la contrebande. Ces coups de filets des militaires ont donné lieu à l’arrestation de plusieurs contrebandiers Béninois, Libyens, Maliens, Tchadiens, Soudanais, Nigériens et Algériens. Certains contrebandiers ont été appréhendés avec des armes de guerre, notamment des Kalachnikovs, ce qui dénote le développement dangereux de la contrebande qui sévit au niveau des frontières du pays.

Pis, les réseaux de la contrebande, selon les forces de l’ANP, sont bien structurés car ils bénéficient d’une connexion avec les réseaux de trafic de drogue mais surtout les groupes armés depuis janvier affiliés à Aqmi et d’autres organisations terroristes.

Cela donne le caractère criminel, voire la criminalité organisée qui ne cesse d’augmenter son effectif tout en élargissant leurs cibles. Désormais, les contrebandiers s’intéressent à l’or algérien du moment que, plusieurs contrebandiers ont été arrêtés avec des détecteurs de métaux ainsi que des pelles et autres moyens utilisés dans les mines d’or qui servent dans la recherche des pépites d’or. Avant-hier seulement, un détachement des forces de l’ANP, 4e région militaire, et dans le cadre de la surveillance des frontières, relevant du secteur opérationnel d’El Oued, a arrêté un contrebandier suite à une opération menée dans la commune Douar El Mla.

Cette opération a permis aux forces de l’Armée la récupération de trois véhicules tout-terrain, une quantité de carburant estimée à 2580 litres et un téléphone satellitaire. Le même jour, un autre détachement relevant du secteur opérationnel d’In Amenas a appréhendé, sept immigrants clandestins de nationalité nigérienne qui venaient de franchir la frontière algérienne.

De sa part, la 6e Région militaire où deux détachements relevant du secteur opérationnel de Bordj Badji Mokhtar étaient en mission de contrôle de la zone, ont appréhendé dans deux opérations distinctes menées il y’a trois jours de cela, trois contrebandiers et saisi trois camions, un véhicule tout-terrain, 31 tonnes de denrées alimentaires, 76 appareils électroménagers et 2600 litres de carburant. Les coups sévères portés aux réseaux de la contrebande se sont succédé, cela a été enregistré le 20 février passé à Tamanrasset.

Les forces de l’ANP ont avorté deux tentatives de contrebande de plusieurs sommes en devises au cours desquelles 15 contrebandiers, dont 5 Libyens, 4 Maliens, 1 Libérien et 5 Algériens ont été interpellés. L’arrestation des 15 contrebandiers a été réalisé par les forces de l’ANP des 4e et 6e Région militaire qui se sont soldées par la saisie d’un véhicule tout-terrain, Cinq téléphones portables et une importante somme d’argent en monnaie nationale (12500 DA) et en monnaies étrangères (6900 euros,11360 dollars), tandis que les troupes du 4ème région militaire, relevant du secteur opérationnel sud-est de Djanet a appréhendé, ont saisi un véhicule tout-terrain. Par ailleurs, durant la journée du 18 février dernier, les soldats de l’ANP ont intercepté, à Béchar, deux contrebandiers qui étaient en possession de 200 kg de drogue.

Les deux contrebandiers se trouvaient à bord d’un véhicule tout-terrain, où ils étaient en possession d’un fusil à pompe, d’une quantité de munitions, d’une paire de jumelles, d’un téléphone satellitaire et de quatre téléphones portables. Cette opération a permis aux forces de l’ANP de déjouer une éventuelle opération des terroristes au niveau du territoire marocain. Aussi, cette action menée par les troupes de l’Armée a confirmé la connexion, qui tisse ses liens davantage dans les frontières, entre les réseaux de la contrebande, de drogue avec celle des terroristes.

Les mines d’or du Sud, les caprices des trafiquants

L’or algérien est en train d’attirer les gourmandises des contrebandiers de différentes nationalités. Ce phénomène est en train de prendre une nouvelle tournure, très dangereuse, sur l’économie et la sécurité du pays. Le cas de figure sur cette présence menaçante de cette forme de criminalité a été signalé du côté de Bordj Badji Mokhtar. Ici, le 15 février passé, les deux détachements de l’Armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel de Bordj Badji Mokhtar ont appréhendé sept contrebandiers de différentes nationalités africaines et saisi quatre véhicules tout-terrain, huit détecteurs de métaux, un téléphone portable et un téléphone satellitaire.

Cette opération a permis aux forces de l’Armée de mettre en échec une grosse tentative de pillage des métaux précieux des mines du Sud. La traque contre les contrebandiers s’est élargie dans le Sud, et c’est grâce à cette grande mobilisation des troupes de l’ANP que, le 6 février dernier, deux détachements de la 6e région militaire, relevant du secteur opérationnel d’In Guezzam ont réussi, dans deux opérations distinctes, à intercepter 15 contrebandiers de nationalités africaines dont 10 nigériens et 5 Burkinabés, et ont saisi deux véhicules tout-terrain et 2.8 tonnes de denrées alimentaires.

Quelques jours avant, le 4 février passé, des détachements de l’Armée nationale relevant des secteurs opérationnels de Bordj Badji Mokhtar et d’In Guezam de la 6ème région militaire, ont arrêté, dans des opérations distinctes, 18 contrebandiers, dont 12 Algériens et six autres de nationalité malienne et ont saisi un camion, trois véhicules tout-terrain, sept détecteurs de métaux, une quantité de 21,5 tonnes de denrées alimentaires, 1000 litres de carburant et une somme d’argent de 3000 dinars algériens et 10000 CFA.

Par ailleurs, des détachements de l’Armée relevant du secteur opérationnel d’In Guezam de la 6e région militaire, ont arrêté, les 30 et 31 janvier passés, suite à dans des opérations distinctes, treize contrebandiers de nationalité nigérienne et ont saisi deux véhicules tout-terrain, une quantité de 1000 litres de carburant, 7 groupes électrogènes, 9 marteaux piqueurs, 2 détecteurs de métaux et 1150 kilogrammes de denrées alimentaires.

D’autre part, deux autres détachements de l’Armée nationale relevant des secteurs opérationnels de Bordj Badji Mokhtar et d’In Guezam de la 6e région militaire, ont arrêté, le 28 janvier dernier, dans deux opérations distinctes, trois contrebandiers et la saisie trois véhicules tout-terrain, tandis que trois téléphones portables, deux tonnes de farine, une quantité de 1040 litres de carburant et 540 grammes d’or ont été récupérés par les forces de l’ANP.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email