-- -- -- / -- -- --
Nationale

50 000 gendarmes pour sécuriser la fin de l’année

50 000 gendarmes pour sécuriser la fin de l’année

Les mesures prises aux quinze derniers jours de l’année 2016 comprennent la mobilisation de pas moins de 50 000 gendarmes à travers les points sensibles du pays, notamment aux frontières où la menace terroriste et celle du trafic de drogue et d’armes persiste en dépit des coups de boutoir de l’ANP et des forces de sécurité.

Un plan opérationnel de sécurité, spécialement conçu pour la fin de l’année en cours, est déjà mobilisé par le commandement de la Gendarmerie nationale, visant à la préservation de l’ordre et la stabilité et la sécurité publique et routière.

Pour cela, le commandement de la gendarmerie a décidé le renforcement de son dispositif sécuritaire sur l’ensemble du territoire national.

Aux frontières tout comme dans les villes, la présence des gendarmes sera plus visible par les citoyens car leurs patrouilles seront plus présentes et renforcées afin d’éviter un effet de surprise qui peut être provoqué par les terroristes ou autres trafiquants de cannabis.

Selon une source sécuritaire bien informée, pas moins de 50 000 gendarmes sont déjà sur le qui-vive à l’occasion de la célébration de la nouvelle année 2017, événement qui coïncide avec la fin des vacances scolaires d’hiver.

La GN a déjà mis en place un plan mobilisant les différents dispositifs opérationnels sédentaires et mobiles pour garantir la sécurité et la tranquillité publique du citoyen, notamment les moyens de transport, sachant que le nouvel an coïncide avec les vacances scolaires. Des occasions qui connaissent un grand mouvement des citoyens, des voitures et des voyageurs à l’intérieur ou à l’extérieur des villes, surtout entre les wilayas.

De ce fait, les différents réseaux routiers, autoroutes, chemins de wilaya, l’autoroute Est-Ouest et tous les axes menant aux plus importantes agglomérations, les zones commerciales et les lieux de loisir et de détente qui attirent les citoyens et leurs enfant dans différentes régions du pays, au Nord, à l’Est, à l’Ouest et au Sud connaîtront une grande densité qui suscite la préoccupation en raison des accidents de la route qui surviennent lors de ce genre d’occasion, des accidents provoqués par l’imprudence de certains conducteurs, à savoir que les régions touristiques, les hôtels et autres complexes de loisir, connaîtront, sur tout le territoire national, un grand afflux des citoyens algériens, des émigrés et touristes étrangers notamment dans les zones touristiques connues du Sud.

Dans ce contexte, les services de la Gendarmerie nationale ont mis en place des plans spéciaux et des dispositifs adaptés pour sécuriser le déplacement des personnes et leur présence dans les zones touristiques, au Sahara, dans les régions internes et au niveau des zones côtières.

En plus du dispositif sécuritaire mis en place pour la préservation de l’ordre et la sécurité publique, des mesures adéquates ont été prises, telles que : renforcement des patrouilles pédestres, à bord de véhicules de service et motocyclistes, de nuit comme de jour pour sécuriser le mouvement des citoyens et leurs biens, notamment aux alentours des complexes touristiques et lieux de loisir. Renforcement des points de contrôle et programmation de patrouilles au niveau des différentes gares ferroviaires, stations de bus et taxis.

Présence permanente sur le terrain des éléments de la Gendarmerie nationale pour faire naître un sentiment de sécurité et de quiétude chez le citoyen, large déploiement des sections de sécurité et d’intervention ainsi que les éléments des brigades de la Gendarmerie nationale de protection de mineurs, les gendarmes des cellules de protection des biens historiques et culturels. Garantir la densité de la circulation et surveillance des axes routiers (entrées des villes et alentours).

Mobilisation générale des unités de la Gendarmerie nationale pour réduire les actes de violence, les atteintes à la tranquillité publique, la conduite en état d’ivresse qui provoque de dangereux accidents de la route.

A cet effet et pour garantir une fin d’année sans accidents pouvant mettre en danger la vie du citoyen, le commandement de la Gendarmerie nationale demande aux usagers de la route de respecter le code de la route, de ne pas faire de l’excès de vitesse, les manœuvres dangereuses sur les routes notamment au niveau des wilayas qui vont connaître, probablement, des perturbations climatiques.

Enfin, les unités territoriales garantiront au niveau des 48 wilayas du pays, une présence permanente pour répondre aux appels des citoyens, les orienter, les aider et rappeler que le numéro vert, le 10-55 est mis à la disposition des citoyens, de nuit comme de jour, 24h/24h et que le site électronique https://ppgn.mdn.dz est toujours en service pour recevoir les plaintes ou n’importe quelle préoccupation qui touche à la sécurité publique. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email