-- -- -- / -- -- --
Nationale

50 000 gendarmes mobilisés pour le ramadhan

50 000 gendarmes mobilisés pour le ramadhan

Le risque d’un attentat terroriste au cours du mois sacré n’est pas à écarter du moment que les groupes armés, ceux d’Aqmi, cherchent à relancer leurs sales activités.

Pour sécuriser les lieux de culte, les frontières et les sites sensibles, le commandement de la Gendarmerie nationale (GN) vient de mobiliser pas moins de 50 000 gendarmes durant le mois du ramadhan.

En effet, selon un communiqué, le commandement de la GN a mis en place un plan de sécurité spécial pour la sécurisation des zones frontalières, urbaines et suburbaines ainsi que celle du réseau routier en territoire de compétence de la Gendarmerie nationale.
Eu vue de garantir la sécurité et la tranquillité publiques, la gendarmerie a procédé au renforcement des mesures à caractère préventif, dissuasif et répressif adoptées précédemment, mettant en place des dispositifs sécuritaires supplémentaires (brigades territoriales, brigades de sécurité routière, sections de sécurité et d’intervention), et ce afin d’assurer une présence permanente et continue sur le terrain et de garantir une surveillance efficiente du territoire et du réseau routier.

Avec le début des vacances d’été, période qui connaît un afflux progressif des estivants et des touristes, la densité de la population se concentre dans les espaces publics et sur les plages, créant un grand mouvement au niveau des réseaux routiers. Le mois sacré du ramadhan, qui coïncide cette année avec la saison estivale, connaîtra lui aussi une activité supplémentaire, notamment durant la nuit, dans les lieux de loisir et de détente.

En ce qui concerne les dispositifs de sécurité mis en place au niveau des frontières terrestres, il a été procédé à l’intensification de la surveillance et des patrouilles sur les frontières afin de limiter, voire empêcher, la contrebande de produits alimentaires, notamment pour préserver la stabilité du marché national et éviter les pénuries causées par la contrebande de produits subventionnés vers l’étranger mais aussi faire avorter toute tentative de contrebande de marchandises et de produits alimentaires vers le territoire national, aux fins de préserver la santé publique et l’économie nationale.

S’agissant de la préservation de la santé publique, et dans le cadre des missions de la police économique, les unités territoriales de la Gendarmerie nationale implantées à travers les communes du pays procèdent au suivi et au contrôle des produits de large consommation dans les marchés et les commerces, compte tenu de leur disponibilité et de leur prix, avant de transmettre des rapports immédiats à propos de tout manque ou hausse de prix aux autorités concernées, et ce afin qu’elles prennent les mesures juridiques qui s’imposent.

Le numéro vert 10-55 demeure au service des citoyens. Il est mis à leur disposition en cas de demande de secours ou d’intervention. Pareillement concernant le site électronique de préplainte de la Gendarmerie nationale https://ppgn.mdn.dz, mis au service des citoyens pour qu’ils puissent envoyer des plaintes à distance via l’Internet.

Les services de la Gendarmerie nationale œuvrent à travers ses dispositifs opérationnels fixes et mobiles, aussi bien au niveau national qu’au niveau des frontières et des zones intérieures, à travers le réseau routier et la totalité de son territoire de compétence, à fournir des services de sécurité de proximité aux citoyens, où qu’ils soient, y compris pendant la nuit, et à garantir ainsi une présence permanente sur les routes, dans les stations de transport de voyageurs, sur les lignes ferroviaires qui assurent le service de nuit, etc.

Il est enfin également tenu compte de la sécurisation des zones de loisirs, en coordination avec les directions de la culture à travers les différentes wilayas.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email