-- -- -- / -- -- --
Nationale

47 wilayas concernées: 15 jours supplémentaires de confinement partiel

47 wilayas concernées: 15 jours supplémentaires de confinement partiel

Suite au développement inquiétant de la situation sanitaire en Algérie, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a décidé ce dimanche de prolonger de quinze jours le confinement partiel et de l’étendre à l’ensemble des wilayas du pays, à l’exclusion de la wilaya de Blida qui demeure soumise à une mesure de confinement total.

Ce prolongement porte le confinement, destiné à lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, jusqu’au 19 avril, soit quelques jours avant le début prévisible du mois sacré de ramadhan, qui voit habituellement et la vie économique et la vie sociale s’intensifier.

« La mesure de confinement partiel sera étendue à l’ensemble des wilayas du pays à l’exclusion de la wilaya de Blida (sous confinement total), alors que le volume horaire du confinement partiel sera rallongé de 15h00 à 7h00 pour neuf autres wilayas », a indiqué hier soir un communiqué des services du Premier ministre.

L’extension de la mesure de confinement partiel de 19h00 à 07h00 concerne désormais trente-huit (38) nouvelles wilayas. Elle vise à stopper la propagation de la pandémie de coronavirus dans le pays. « Le confinement partiel concerne la tranche horaire comprise entre 19h00 et 07h00 du matin, et ce, pour l’ensemble des nouvelles wilayas visées, soit trente-huit (38)», relève le texte.

L’adaptation de la tranche horaire du confinement partiel se fait en fonction des risques de propagation du virus au vu de l’épidémiologie constatée par l’autorité sanitaire. A ce titre, le volume horaire a été rallongé pour être désormais compris entre 15h00 et 07h00 du matin pour les wilayas d’Alger, Oran, Béjaïa, Sétif, Tizi-Ouzou, Tipaza, Tlemcen, Aïn Defla et Médéa.

Ces nouvelles mesures de confinement partiel ont pris effet hier et demeureront en vigueur jusqu’au dimanche 19 avril 2020.

La décision de prolonger le confinement en place depuis le 25 mars dernier a été prise en application des directives du président de la République et conformément aux décrets exécutifs n° 20-69, 20-70 et 20-72, ainsi qu’aux dispositifs organisationnels initiés pour leur mise en œuvre dans le cadre des mesures de prévention et de lutte contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19) sur le territoire national.

Préalablement, les hautes autorités du pays avaient ordonné la fermeture des écoles, des stades, des mosquées et de tous les lieux de rassemblements, ainsi que la suspension de tous les moyens de transport et l’interdiction des manifestations et la suspension de toutes les liaisons aériennes et maritimes.

Le durcissement des mesures révèle l’ampleur de la crise sanitaire que traverse le pays, qui recense 1251 cas de

contamination et 130 morts. L’Algérie présente, ainsi, un taux de létalité de 10,39 %, l’Allemagne (1,45%), la Chine (4,07%), la France (8,40%), l’Espagne (9,41%) et l’Italie (12,33%). Ce qui indique que le taux de létalité en Algérie est le second taux le plus élevé au monde, suscitant une grande inquiétude parmi les spécialistes et la population appelée à faire preuve de plus de vigilance.

Par ailleurs, les services de la wilaya de Blida, épicentre national de l’épidémie de Covid-19 et placée sous confinement total le 23 mars, ont émis une nouvelle instruction interdisant aux commerces de produits alimentaires et pharmaceutiques de fermer tôt.

Les commerçants de produits alimentaires, fruits et légumes, pain, viandes et lait et dérivés, de même que les pharmaciens sont tenus de rester ouverts jusqu’au soir, afin de permettre aux citoyens de faire leurs achats en toute sérénité.

Il convient de signaler que de nombreuses denrées deviennent introuvables et hors de prix dans la plupart des wilayas du pays, surtout à Blida, suite à la spéculation alimentée par des commerçants qui profitent de cette crise sanitaire pour s’enrichir.

Certains d’ailleurs refusent de vendre de la semoule parce que l’Etat les oblige à la vendre à un prix réglementé, selon les déclarations de commerçants approchés par le Jeune Indépendant.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email