-- -- -- / -- -- --
Nationale

«431 713 placements de demandeurs d’emplois réalisés en 2015»

«431 713 placements de demandeurs d’emplois réalisés en 2015»

L’Agence nationale de l’emploi (Anem) a placé 431 713 jeunes demandeurs d’emploi (classique et contrat de travail aidé) durant l’année 2015, a affirmé, hier, le directeur général de cette institution, Mohamed Tahar Chaâlal.

« Jusqu’au 30 novembre de l’année en cours, 303 801 demandeurs d’emploi ont été placés dans le cadre classique, soit 70% des placements, 35.118 dans le cadre des CTA, soit 8%, 82 272 dans le cadre du dispositif (DAIP), soit un total de 431 713 placements effectués durant l’année en cours », a précisé M. Tahar Chaâlal, lors d’une conférence de presse organisée, hier, à El Moudjahid. Evoquant les changements qu’a connus le marché de l’emploi en Algérie, le DG de l’Anem a déploré l’inadaptation des profils des demandeurs d’emploi aux besoins du marché de travail. À cet égard, M. Chaâlal a relevé qu’« il y a un déséquilibre entre l’offre et la demande dans le marché du travail », a-t-il regretté.

Dans ce même ordre d’idées, M. Tahar Chaâlal avoue que les jeunes demandeurs d’emploi refusent la reconversion professionnelle qui leur est proposée préférant attendre des recrutements dans la Fonction publique avec des contrats de pré-emploi ou d’insertion professionnelle. Les chômeurs refusent aussi d’être affectés vers les entreprises économiques privées. Il reconnaît, néanmoins, que la Fonction publique est arrivée à saturation et ne peut plus être créateur d’emploi.

« Malheureusement, la fonction publique ne peu pas lutter contre le chômage. Elle ne peut plus absorber le nombre important de demandeurs d’emploi », a-t-il déploré. En ce qui concerne les placements en DAIP (dispositif d’aide à l’insertion professionnelle), le responsable a précisé, en langue des chiffres, que 82 272 jeunes primo-demandeurs d’emploi ont bénéficié d’une insertion à travers les différents contrats d’insertion durant l’année 2015, dont 69 637 émanant du secteur économique, soit 85%.

Dans le cadre des contrats de travail aidé (CTA), 216 618 placements ont été effectués depuis son lancement en 2009 jusqu’à 2015. S’agissant des demandes d’emploi, M. Chaâlal a indiqué que durant les 11 premiers mois de l’année en cours, 1.004.640 demandes ont été enregistrées. Pour ce qui est des offres d’emploi, l’Anem a enregistré 402 670 offres durant l’année 2015.

Le responsable a fait savoir que le BTPH « est le secteur qui a absorbé le plus de placements avec plus de 38% des placements en 2015 suivi des secteurs des services (31%), et de l’industrie (29%). Le secteur de l’Agriculture ne propose que 4% de la globalité des offres ».
3000 cadres d’agences en formation

S’agissant du projet d’appui au secteur de l’emploi en Algérie, le DG de l’Anem a indiqué que près de 3000 cadres des agences régionales et locales ont bénéficié d’une formation. L’objectif est de développer les compétences des cadres afin d’améliorer l’intervention sur le marché de l’emploi en Algérie, de sensibiliser et de mobiliser le personnel à la dynamique de changement, ainsi que la mise à niveau des connaissances des personnes.

Dans le cadre de cette démarche, M. Chaâlal a révélé qu’un centre de formation propre à l’Anem va être créé dans le but de former les cadres de cette agence. Le responsable a fait savoir que 60 formateurs vont être certifiés d’ici fin décembre 2015, et ce, dans le but d’assurer une bonne formation aux cadres. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email