-- -- -- / -- -- --
Nationale

42 000 gendarmes déployés sur le terrain

42 000 gendarmes déployés  sur le terrain

La Gendarmerie nationale (GN) vient de redéployer son dispositif sécuritaire spécial saison estivale 2016, et ce dans le cadre du plan de sécurité et de surveillance du territoire national, y compris les stations balnéaires.

Des mesures sécuritaires ont été prises par la Gendarmerie nationale durant les jours de l’Aïd-el-Fitr mais également en vue de sécuriser la saison estivale à travers plus de 200 plages et des dizaines de stations balnéaires, dans le cadre du plan « Delphine 2016 « , a annoncé un communiqué de la GN.

La gendarmerie a rappelé, à travers le communiqué, sa disponibilité permanente durant la saison estivale. La Gendarmerie nationale a révélé que 42 000 éléments sont déjà mobilisés sur le terrain pour mener à bien cette mission. Le communiqué ajoute que le plan sécuritaire concerne la sécurisation de 266 plages (un taux de 71%) du nombre global des plages autorisées à la baignade au niveau national. 

La sécurité estivale pour l’ensemble du littoral concerne aussi la surveillance de 72 forêts récréatives en territoire de compétence de la Gendarmerie nationale. Par ailleurs, la GN est aussi mobilisée à travers le numéro vert 10-55 de la Gendarmerie nationale ou encore de leur site de préplainte sur l’adresse ppgn.mdn.dz.

Toujours dans le cadre de la poursuite des missions de protection des personnes et des biens, le commandement de la Gendarmerie nationale a adopté des mesures préventives relatives à la couverture sécuritaire, et ce à travers la mise en place de tous les dispositifs adéquats pour la saison estivale.

Le commandement de la GN a ainsi mis en place une série de mesures et de préparatifs sécuritaires pour la gestion de la circulation routière, d’autres aussi bien préventives que répressives, et ce à travers un déploiement rationnel et efficace des unités de la Gendarmerie nationale sur le terrain.

Aussi, tous les moyens matériels et humains ont été mis en service pour assurer la continuité durant cette période, qui se caractérise par une plus grande affluence des citoyens dans les marchés et centres commerciaux, mais aussi un plus grand nombre de voyageurs interwilayas empruntant les moyens de transport publics et privés. Ce service est garanti par l’ensemble des unités de la GN (brigades territoriales, brigades de sécurité routières, sections de sécurité et d’intervention, unités d’intervention…).

Eviter des attaques comme celle de Zéralda

Le plan « Delphine » spécial sécurité estivale est actionné dans le but d’assurer le bon déroulement de la saison estivale et de préserver la sécurité publique, a expliqué le commandement de la Gendarmerie nationale.

Cette dernière a mis en place un plan sécuritaire qui a pour objectifs d’assurer la sécurité dans les lieux publics à forte concentration de citoyens, de préserver la tranquillité des estivants et de garantir la sécurisation des voies de communication.

Le plan consiste à éviter de nouveaux drames, comme celui de janvier 2016, lors d’une attaque menée par dix assaillants et qui a ciblé le cabaret Kheima de Zéralda et a coûté la vie à 7 personnes et fait 20 autres blessés.

Dans ce cadre, les stations balnéaires, les complexes touristiques et les wilayas côtières sont concernés par un dispositif sécuritaire rigoureux. Le contrôle des individus et des véhicules seront donc intensifs.

L’intensification de la présence des gendarmes sur les différentes voies de communication en prévision de l’augmentation du flux de la circulation routière durant la saison estivale ainsi que la mise en place de dispositifs préventifs adaptés dans le temps et dans l’espace, tels sont les objectifs à atteindre pour assurer la sécurité des usagers de la route.

Le renforcement des brigades territoriales par les sections de sécurité et d’intervention, les groupes cynophiles et les escadrilles aériennes pour la sécurisation et la surveillance des zones à forte concentration d’estivants (plages, forêts et sites touristiques), sans omettre les lieux isolés susceptibles d’attirer les délinquants, tels que les plages non surveillées, est également prévu.

Dans le cadre de la sécurité publique, la Gendarmerie nationale a conçu des plans de lutte contre les accidents de la route afin d’en diminuer le nombre, notamment par la mise en place de dispositifs adaptés, dans le temps et dans l’espace, à travers l’ensemble des voies de communication, mais aussi par le renforcement de la brigade de gendarmes motocyclistes. Tous les moyens de sécurité routière seront assurés, notamment les véhicules et les motos banalisés.

137 postes de surveillance sur l’ensemble des plages

Le commandement de la Gendarmerie nationale a déployé 137 postes de surveillance sur l’ensemble des plages en territoire de compétence de la Gendarmerie nationale, avec une mobilisation permanente des gendarmes de différentes unités pour la sécurisation des grands rassemblements et des plages, et ce afin de permettre aux estivants et aux familles de passer des vacances en toute sécurité.

La mise en place progressive des éléments de la Gendarmerie nationale chargés de la sécurité des plages atteindra plus de 42 000 gendarmes pendant toute la saison estivale.

Ce dispositif de sécurisation des plages autorisées à la baignade est aussi adapté pour assurer une meilleure sécurisation et la surveillance des zones à forte concentration d’estivants, des stations thermales et sites touristiques, des sites montagneux et des 72 forêts récréatives en territoire de compétence de la Gendarmerie nationale.

Les hélicoptères de la GN du centre, de l’est et de l’ouest du pays exécuteront un programme de vol spécial, jour et nuit, dans le but d’assurer un appui aux unités de la Gendarmerie nationale sur le terrain, et ce pour une meilleure surveillance arienne et une transmission en temps réel de toute information nécessaire pour une meilleure gestion de la circulation routière et une meilleure surveillance générale du territoire.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email