-- -- -- / -- -- --
Nationale

35 voitures volées à Annaba depuis décembre

35 voitures volées à Annaba depuis décembre

Quatre réseaux de trafiquants de véhicules, dont l’un d’eux s’étend au-delà des frontières du pays, ont été démantelés ces derniers jours par les services sécuritaires, a-t-on appris ce mercredi de sources sûres.
Ces dernières signalent que ce sont les mauvaises conditions climatiques qui ont sévi ces derniers temps dans la région est du pays qui avaient favorisé et surtout facilité le vol de ces 35 véhicules, et cela depuis la deuxième quinzaine de décembre dernier. Les trafiquants ont profité de ces intempéries pour multiplier leurs coups, allant jusqu’à dérober deux véhicules par jours. Selon la même source, le premier réseau, démantelé il y a seulement trois jours, est constitué de trois individus, des récidivistes issus de Skikda, de Chabia et de Sarouel (Annaba).
Ces trafiquants activaient dans les régions d’Annaba, de Skikda, de Constantine et de Baraki où les véhicules volés étaient notamment écoulés en pièces détachées. Les véhicules les plus ciblés étaient ceux des marques Chevrolet, Hyundai (Accent, Atos) ou Renault (Symbole). En experts, ces voleurs recouraient toujours au ‘’naiman’’, un appareil facilitant l’accès au véhicule, particulièrement ceux de marque Chevrolet. Ils se sont rendus coupables du vol de plusieurs dizaines de voitures qu’ils parviennent à écouler, une fois désossées, en empruntant des itinéraires plus ou moins sécurisés, ou grâce à leurs complices éclaireurs qui leur signalaient l’absence ou la présence de barrage sécuritaire. Ils ont été placés sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs, vol qualifié, faux et usage de faux notamment. Le deuxième réseau est, quant à lui, composé de 7 individus dont trois sont en fuite, et sont originaires de Sarouel (Annaba), Aïn M’lila et Batna. Ils activaient dans les wilayas d’Annaba, de Guelma, d’El-Tarf et de Souk-Ahras. Enfin, les deux autres réseaux, dont les ramifications s’étendent au-delà des frontières du pays, comptent cinq trafiquants dont l’un d’eux purge actuellement une peine à la prison de Dréan (El –Tarf). 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email