-- -- -- / -- -- --
Nationale

300 000 agents pour sécuriser l’Aid et la rentrée scolaire

300 000 agents pour sécuriser l’Aid et la rentrée scolaire

L’Aïd-el-Adha et la rentrée scolaire sont deux événements importants pour les Algériens. Afin de surveiller et sécuriser les lieux lors de ces deux grands rendez-vous, la Gendarmerie et la Sûreté nationales ont mobilisé, chacune, 150 000 hommes et femmes ainsi que de grands moyens logistiques.

A l’occasion de l’Aïd-el-Adha, qui coïncide avec la rentrée sociale et se caractérise par un mouvement impressionnant de personnes, la Sûreté et la Gendarmerie nationales, ont pris, chacune, leurs dispositions en vue de garantir la sécurité publique.

Ainsi, pas moins de 300 000 élément, entre gendarmes et policiers, sont mobilisés dans le cadre du plan sécuritaire spécial fête du sacrifice et rentrée scolaire.

Dans un communiqué rendu public avant-hier, le commandement de la Gendarmerie nationale a annoncé une batterie de mesures concernant la sécurité durant l’Aïd-el-Adha durant lequel près de 150 000 gendarmes seront mobilisés aux quatre coins du pays.

Un dispositif humain et matériel sera mis en place, dans l’espace et dans le temps, renforcé par un maillage des voies de communication pour une sécurisation efficiente des flux. La sécurité sera également renforcée aux alentours des lieux de regroupement de citoyens, tels que les mosquées, les cimetières, les marchés et les différents points de vente.

Dans le cadre de la préservation de la santé publique et de l’hygiène, les unités de la Gendarmerie nationale procèderont au contrôle du transport du cheptel, et ce pour réguler les déplacements et les opérations d’abattage.

Par ailleurs, les services de la Gendarmerie nationale consitueront, par le biais des brigades territoriales, des unités de sécurité routière et plus particulièrement des brigades de protection des mineurs, des programmes de communication et de sensibilisation à l’intention des enfants scolarisés, dans le but de lutter contre l’insécurité routière, la violence en milieu scolaire et la déperdition, ainsi que les différents fléaux sociaux, et ce en coordination avec l’ensemble des partenaires qui activent dans le domaine.

Dans le Grand Sud, la sécurité des citoyens et de leurs biens durant l’Aïd et lors de la rentrée scolaire seront au premier plan. La Gendarmerie nationale a en fait déjà installé un dispositif sécuritaire, au niveau des villes et aux frontières, là où l’on enregistre une importante activité dans la contrebande et le trafic de drogue.

D’autre part, le commandement de la Gendarmerie nationale a indiqué que le plan sécuritaire vise également à garantir la sécurité et la tranquillité publique du citoyen, notamment au niveau des voies de circulation et des agglomérations urbaines, d’autant plus que l’Aïd-el-Adha connaît de nombreux déplacements de citoyens et une importante circulation d’automobiles et de voyageurs aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des villes, ou encore entre les wilayas.

Ledit communiqué ajoute que « grâce aux dispositifs opérationnels mis en service sur l’ensemble des wilayas du pays, les unités de la Gendarmerie nationale assurent un service continu au cours des jours de l’Aïd, au même titre que les autres jours de l’année et ce, en assurant le travail de toutes les unités territoriales et les unités spécialisées.

En mettant en place un dispositif spécial pour la sécurité routière et les unités d’intervention au niveau des entrées et sorties des villes, des autoroutes les plus importantes, de l’autoroute Est-Ouest et de toutes les voies de communication, y compris le réseau ferroviaire, sans oublier la sécurisation des trains et des stations de transport de voyageurs ; en intensifiant le rôle des patrouilles afin de renforcer la sécurité par une présence permanente et continue sur le terrain, et ce à travers une sécurité de proximité et enfin en garantissant la fluidité du trafic routier et la circulation sur les voies de communication.

Le numéro vert 1055 demeure à la disposition des citoyens pour toute demande d’assistance ou d’intervention, et le site internet https://ppgn.mdn.dz est mis également à leur disposition pour transmettre, à distance, une pré-plainte ou tout renseignement touchant à la sécurité publique.

Le citoyen peut également recourir au site internet Tariki, disponible sur l’adresse électronique www.tariki.dz, pour s’informer, en temps réel, de l’état des routes, de la densité de la circulation et des changements climatiques.

Pour sa part, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a mis en place tout un dispositif sécuritaire spécialement pour la fête du sacrifice et la rentrée scolaire. Selon le commissaire de police Rachid Ghazli, « plus de 150 000 policiers issus de différents grades, y compris l’élément féminin, sont mobilisés pour le plan spécial, qui vise à sécuriser la fête de l’Aïd-el-Adha mais aussi à faire de la prochaine rentrée scolaire une réussite totale sur le plan sécuritaire.

D’ailleurs, ce dispositif est déjà entré en application sur l’ensemble du territoire de compétence des 48 wilayas du pays. Tout le monde est mobilisé selon un système par rotation pour mieux répondre aux appels de secours des citoyens, pour une présence permanente et pour une intervention plus rapide », a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse tenue avant-hier à Alger.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email